Il dérobe 122 millions de dollars à Facebook et Google

Anthony
26/03/19
Anthony Brogat

Evaldas Rimasaukas est un nom que vous risquez d’entendre et de lire partout dans les prochaines semaines. Et pour cause, ce Lituanien a réussi « l’exploit » d’extorquer la somme astronomique de 122 millions de dollars (à quelques milliers de dollars près) à Facebook et Google simplement en… leur demandant de l’argent ! Explications.

Faux contrats, fausses factures

Il dérobe 122 millions de dollars à Facebook et Google

S’il en faut peu pour être heureux (vraiment très peu pour être heureux), Evaldas Rimasaukas lui ne voulait décidément pas se satisfaire du nécessaire. Avant d’arriver à la somme à 9 chiffres sus-citée, notre escroc de haut vol a dû en rédiger des faux contrats et en envoyer des fausses factures !

Mais en créant plusieurs sociétés-écrans et plusieurs comptes bancaires à Chypre, en Hongrie, en Lettonie, en Lituanie et en Slovaquie, M. Rimasaukas  a réussi a berné tout le monde, y compris Facebook et Google qui étaient alors persuadés de travailler avec leurs partenaires habituels. Comme quoi avec une fausse en-tête, une fausses signature et un faux tampon on peut rapidement aligner les zéros sur son compte en banque !

Mais avant de vous essayer à la fraude électronique, sachez tout de même que Evaldas Rimasaukas, désormais entre les mains de la justice américaine, va écoper d’une amende de 49 738 559,41 dollars pour fraude électronique et blanchiment d’argent. Et oui, tous ses comptes ont été vidés afin de restituer les 23 millions de dollars à Google et les 99 millions de dollars à Facebook (122 millions, le compte est bon).

Le jugement sera rendu le 24 juillet prochain.

Anthony
Anthony  1628 articles
  Laisse un commentaire
Avatar