ChatGPT pourrait accélérer la prise en charge des patients en urgence

  • Par Alexandre Boyer
  • Publié le 19 septembre 2023 à 15:42, modifié à 17:02

L’IA chatGPT a été testée dans le service d’urgence d’un hôpital aux Pays-Bas pour réaliser des diagnostics et aider les médecins à prendre en charge plus de patients. Les résultats du test sont plutôt encourageants même s’il reste quelques améliorations à faire.

chatGPT à un taux de réussite de 97 % lors de ses diagnostics médicaux

Pour aider les hôpitaux à désengorger les services d’urgences, l’IA chatGPT va peut-être pouvoir aider. L’IA a été testée par deux médecins de la Jeroen Bosch Hospital pour prendre en charge des patients admis aux urgences. Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Annals of Emergency Medicine mercredi dernier.

ChatGPT pourrait accélérer la prise en charge des patients en urgence

Lors des tests, l’IA devait analyser 30 cas qui avaient déjà été traités l’année dernière. Il a ensuite été demandé à l’IA de fournir cinq diagnostiques par cas étudiés. Pour donner ses diagnostics, chatGPT avait accès antécédents du patient, aux tests effectués en laboratoire et aux observations des médecins. L’intelligence artificielle a largement réussi les tests, dans 97 % des cas, le bon diagnostic était prononcé par chatGPT alors que les praticiens ne donnaient le bon diagnostic que dans 87 % des cas.

L'IA ne va pas remplacer les médecins aux urgences

Même avec ces résultats, il ne faut pas s’attendre à ce que les IA puissent diriger un hôpital, même si au vu du rythme de travail, ce sont bien des robots infatigables dont on aurait besoin. L’étude a montré quelques limites aux analyses de chatGPT.

ChatGPT pourrait accélérer la prise en charge des patients en urgence #2

(Son raisonnement est) parfois médicalement invraisemblable ou incohérent, ce qui peut conduire à des informations erronées ou à un diagnostic incorrect, avec des implications importantes.

Il est aussi arrivé que l’IA ne donne pas du tout le bon diagnostic parmi les cinq propositions qu’elle préconisait. Il faut donc garder à l’esprit que chatGPT n’est qu’un outil, il «peut aider à réaliser un diagnostic et peut proposer des idées auxquelles le médecin n'avait pas pensé» a déclaré Le coauteur de l'étude, Steef Kurstjens à l’AFP.

L’utilisation de l’IA dans les services d’urgence, puisque pour réaliser son diagnostic, chatGPT a besoin des antécédents médicaux des patients. Steef Kurstjens est lui-même inquiété par rapport à la confidentialité des patients si l’on décide d’utiliser l’IA pour obtenir de diagnostics plus rapidement.

ChatGPT pourrait accélérer la prise en charge des patients en urgence #3

L'idée d'utiliser chatGPT pour avoir des diagnostics plus rapidement semble cependant être bonne, il faut juste laisser un peu de temps pour perfectionner le système. Les résultats de l'étude seront présentés au Congrès européen de médecine d'urgence (EUSEM) de 2023 à Barcelone.