Dès 2024 tous les smartphones vendus en Europe devront avoir un port USB-C, même les iPhone

28 septembre 2021
Mr Geek

La Commission Européenne a déposé jeudi 23 Septembre dernier une directive visant à imposer le standard l'USB-C pour la recharge de tous les smartphones. Si elle est approuvée, tous les smartphones devront adopter ce standard dès 2024.

Tous les smartphones devront etre équipé de port USB-C dès 2024

Entre l'USB, le mini-USB, l'USB-C et le port lighthing, le nombre de câbles pour recharger nos smartphones ne cesse de se multiplier, et il n'est pas rare qu'on se rende compte qu'on n'a pas emporté le bon au boulot ou en vacances. Cet enfer pourrait devenir de l'histoire ancienne si la directive qui a été soumise jeudi dernier à la commission européenne est enfin validée après plus de 10 ans de discussions.

Dès 2024 tous les smartphones vendus en Europe devront avoir un port USB-C, même les iPhone

Ce n'est toutefois qu'une première étape vers une éventuelle uniformisation des ports de chargements de smartphones, car cette directive doit maintenant etre soumise au Parlement européen et au Conseil européen.

Si les deux institutions la ratissent, les constructeurs de smartphones auront 24 mois pour entamer la transition vers l'adoption généralisée du standard USB-C, une mesure qui impactera principalement un unique constructeur qui fait de la résistance, on parle bien évidemment d'Apple et de son port Lightning désormais présent sur tous les iPhone, iPad et Mac.

Une généralisation de l'USB-C qui concerne aussi les appareils photos et les casques

Dès 2024 tous les smartphones vendus en Europe devront avoir un port USB-C, même les iPhone #2

Cette directive ne concerne par ailleurs pas uniquement les smartphones, puisqu'elle propose de généraliser l'utilisation du standard USB-C pour connecter et recharger l'ensemble des smartphones, tablettes, appareils photo, casques d'écoute, enceintes connectées et consoles de jeux vidéo portables vendus dans les pays membres de la communauté européenne.

La communauté européenne veut dissocier la vente d'appareils et de chargeurs

Si cette directive ne fait pas vraiment plaisir à Apple, son second volet valide néanmoins la stratégie du constructeur de Cupertino. En effet elle propose également que dès 2024 les ventes d'appareils et de chargeurs soient dissociés.

Dès 2024 tous les smartphones vendus en Europe devront avoir un port USB-C, même les iPhone #12

En effet, à partir du moment où une norme sera adoptée de façon universelle, il ne sera plus nécessaire d'inclure de chargeurs avec chaque nouvel appareil, puisque l'on pourra réutiliser ceux que l'on a déjà en 18 exemplaires à la maison.

Une meilleure information sur les chargeurs

Tout particulièrement si vous avez un iPhone, vous savez que tous les câbles ne se valent pas, et que c'est encore plus vrai pour les chargeurs.

Certains chargeurs permettent en effet une charge rapide, tandis que d'autre sont plus adaptés à l'alimentation d'un appareil (on pense par exemple au Chromecast et aux enceintes Alexa) qu'à la recharge d'un smartphone. Sauf qu'il est quasiment impossible de les distinguer à l'œil nu, meme si vous avez un microscope sous la main pour lire les indications techniques visibles sur le chargeur.

La directive veut imposer aux fabricants davantage de transparence, afin que les consommateurs puissent comprendre quel type de chargeur ils ont en main et déterminer si les chargeurs qu'ils ont déjà à la maison satisferont bien aux exigences de leur nouveau matériel.

Cette directive concerne aussi la charge rapide

Si jusque là les objectifs de cette directive sont louables, on peut toutefois se poser quelques questions sur son dernier point.

En effet la directive veut également harmoniser les modalités de charge rapide, avec pour objectif d'empêcher les constructeurs de brider certains chargeurs pour limiter la vitesse de recharge, et créer ainsi une demande artificielle sur des chargeurs plus rapides.

Le souci est que la charge rapide dépend non seulement du chargeur, mais surtout de la technologie de la batterie que l'on recharge. Dès lors une homogénéisation semble techniquement plus compliquée que juste s'assurer que les constructeurs ne brident pas leur matériel...

Les ordinateurs portables ne sont pas concernés

On regrette que la directive ne concerne les chargeurs de quasiment tous nos produits électroniques mais mette de cotés les ordinateurs portables. Il est vrai que le cycle de vie d'un ordinateur est un peu plus long que celui d'un smartphone, mais on ne dirait pas non à une homogénéisation des prises de charges sur nos laptops.

Quoiqu'il en soit on espère que les géants de la tech ne feront pas une nouvelle fois obstacle à cette mesure, car elle nous simplifierait bien la vie et permettrait surtout de générer des économies substantielles, tout en limitant surconsommation et pollution. On estime en effet que chaque année 50.000 tonnes de chargeurs inutiles seraient jetés et que 250 millions d'euros seraient dépensés rien qu'en chargeurs...