Burger King : bientôt une étoile au guide Michelin ?

C’est en Belgique et au Luxembourg que ça se passe. Dans ces deux beaux pays où Burger King trône fièrement, on se dit depuis quelques temps qu’il serait normal que la saveur unique du nouveau « Master Angus » soit reconnue à sa juste valeur par tous les gastronomes de la planète. Et quoi de mieux pour cela qu’une étoile au guide Michelin ?

Burger King, le premier fast-food étoilé ?

Burger King : bientôt une étoile au guide Michelin ?

Faisons d’abord une minute en mémoire des grands chefs français qui succomberont à la lecture de cet article. Burger King Belgique et Luxembourg qui invitent le guide Michelin dans leurs établissements, ce n’est pas une blague, le rendez-vous est bel et bien pris. C’est dans une lettre ouverte que le défi a été lancé :

Vous en avez beaucoup dans votre livre rouge qui proposent des mets d’exception prêts en 5 minutes et tout ça garanti sans réservation 3 mois à l’avance ? »

Oui, on l’admet, étoilé ne rime pas avec Burger King. C’est vrai, chez nous vous ne trouverez pas de service à couverts en argent massif, de nappe en satin de coton, ni de service de voiturier à l’entrée. En revanche, vous trouverez des serviettes en papier absorbant puisque vous mangerez avec vos doigts, un service de drive pour emporter vos plats préférés où vous le souhaitez – sur une nappe en satin de coton avec des couverts en argent massif si ça vous chante – et oui, oui, vous serez servis sur un plateau.

Une pétition a même été lancée par Burger King pour que le public soutienne la démarche. Elle n’a pas vraiment trouvée son public (300 signatures…) mais a atteint son principal objectif : piquer la curiosité des inspecteurs du célèbre guide .

« Qui a dit qu’il nous fallait des couverts en argent ? »

Burger King : bientôt une étoile au guide Michelin ? #2

On fait aussi dans la punchline chez le guide Michelin ! La réponse est concise mais éloquente :

Burger King : bientôt une étoile au guide Michelin ? #3

Car oui, un inspecteur du guide a déjà été envoyé sur place. Qualité des produits, maîtrise des cuissons, saveurs… son palais délicat et intraitable a déjà tout passé en revue, une note a été donnée et une étoile peut-être ou peut-être pas ajoutée à côté du nom de l’établissement. Rendez-vous le 11 janvier prochain pour connaître le verdict.

Gros coup de pub arrangé de la part de Burger King ? Excès de zèle du guide Michelin ? Manipulation des illuminatis ? Ce qui est sûr, c’est que les réunions brainstorming chez Burger King, ça doit être quelque chose à voir avant de mourir.

DOSSIERS
  Laisser un commentaire
Avatar