A cause d'une cyberattaque, une patiente trop faible décède

Anthony
21 octobre 2020
Antho

Nous y sommes : une cyberattaque a causé la mort d’une patiente en Europe. On en entend déjà certains dire que le décès a été causé de façon indirecte. Non ! L’hôpital visé, celui de Düsseldorf en Allemagne, s’est retrouvé aux prises avec un ransomware et complètement paralysé. Le drame qui a suivi est bien la conséquence directe de cette attaque.

Une cyberattaque meurtrière

A cause d'une cyberattaque, une patiente trop faible décède

C’est une nuit que le personnel de l’hôpital de Düsseldorf n’oubliera jamais. Depuis plusieurs jours l’établissement était la victime d’un odieux rançongiciel.

Tous les équipements de l’hôpital était paralysés par l’attaque à tel point qu’une patiente jugée trop faible a rapidement dû être transférée vers un hôpital situé à plus de 30km. Malheureusement, malgré les efforts des soignants pour la ranimer, la patiente est décédée pendant le trajet dans la nuit du 10 au 11 septembre dernier.

Dans la plupart des cyberattaques, seuls les infrastructures sont visés. Mais la pandémie de coronavirus a fait des établissements hospitaliers des cibles de choix pour certains hackers sans état d’âme.

Une enquête pour « homicide par négligence » ouverte

A cause d'une cyberattaque, une patiente trop faible décède #2

Qu’on se rassure, le crime ne restera pas impuni. La police est parvenue a entré en contact avec les auteurs de la cyberattaque. Fait étonnant, ceux-ci ne s’attendaient pas à ce qu’un hôpital soit touché et encore moins que leur « maladresse » couterait une vie innocente.

Apparemment pris de remords, les hackers ont décidé de libérer l’hôpital sans exiger la rançon. Toujours dans la nature mais activement recherchés, ils sont désormais sous le coup d’un enquête pour homicide par négligence.

Espérons que les gouvernements du monde tireront une leçon de cette cyberattaque pour enfin mettre en place de vraies mesures de protection.

  Laisser un commentaire
Avatar