A l'Université 75% du Wifi est utilisé pour Netflix et les réseaux sociaux

Nathan
27/03/18
Nathan Voinchet

Le personnel qui gère le réseau internet de l’université Lyon 3 a vu le trafic wifi multiplié par 4 en 1 an. On pourrait se dire « chouette, les étudiants se connectent pour étudier, ils utilisent les outils que la fac met à leur disposition pour réussir et s’investir dans leurs études » mais vous vous seriez bien naïfs, car en vérité près des 3/4 de ces connexions vont vers les réseaux sociaux, des plateformes de streaming et des sites de téléchargement.


A l Université 75% du Wifi est utilisé pour Netflix et les réseaux sociaux #1

En soi ce ne serait finalement pas si grave, si ça n’avait pas pour conséquence de saturer le réseau Wifi de toute la fac, et de gêner ceux qui essaient d’étudier.

Pire, si cette croissance continue, l’université pourrait recevoir jusqu’à 20 000 connexions par jour d’ici l’an prochain, ce qui rendrait le wifi totalement inutilisable.



Moins de 10% de connexions vers les ressources de l’université

Suite à cette saturation de son Wifi, l’université Lyon 3 a réalisé une analyse de sa bande passante, et le résultat est sans appel : le réseau est massivement utilisé pour se connecter à Facebook, mettre à jour son PC, mater des séries sur Netflix, regarder des vidéos YouTube et utiliser Snapchat et Instagram.

A contrario, la bande passante est très marginalement utilisée pour des connexions vers les ressources internes à l’université (clairement moins de 10% des connexions).

A l Université 75% du Wifi est utilisé pour Netflix et les réseaux sociaux #2

La réaction de l’université de Lyon 3

Suite à cette étude, Yves Condemine, vice-président en charge de la stratégie numérique de l’université a réagi via un mail envoyé à tous les étudiants.

A l Université 75% du Wifi est utilisé pour Netflix et les réseaux sociaux #3

Au delà des problèmes évidents de bande passante, il a surtout exprimé son inquiétude concernant le sérieux des étudiants et leur concentration en cours :

Nous ne pouvons pas tirer de conclusions comme celles-ci, car les intercours sont parfois très longs et beaucoup surfent sur leurs smartphones ou ordinateurs portables pendant ce temps-là.

Vers un filtrage des connexions Wifi à l’université ?

Dans un certain nombre de sociétés et d’établissements secondaires, internet est filtré de façon à interdire les connexions vers certains services.

Ce n’est généralement pas le cas dans les universités, internet restant un outil pédagogique en lui-même, mais cette situation pourrait changer.

A l Université 75% du Wifi est utilisé pour Netflix et les réseaux sociaux #4

Et dans les autres universités ?

Prenons l’exemple de l’Université Paris-Diderot où j’étudie. Certes nous n’avons pas de chiffres d’analyse de bande passante, mais on peut facilement mesurer la vitesse de connexion :

A l Université 75% du Wifi est utilisé pour Netflix et les réseaux sociaux #5

Avec un tel débit, on comprend que beaucoup d’étudiants utilisent ce réseau wifi très performant, proche du VDSL et même de la fibre.
En effet rares sont les étudiants à avoir une aussi bonne connexion chez eux, donc ils en profitent et on les comprend.

Seulement à Paris 7 il y a des restrictions et on ne peut pas se connecter à tout et n’importe quoi. Parmi les ressources filtrées on trouve Steam, Origin, Uplay, Discord, le téléchargement de torrents est bloqué, et les téléchargements depuis les navigateurs sont parfois ralentis (alors que la connexion est bonne).

Il est normal de limiter l’accès à certaines sites qui n’auraient aucun lien avec le travail, mais il ne faut pas oublier que Discord, Facebook ou Skype sont aussi des outils de travail pour des discussions de groupe, du transfert de fichiers, du partage entre étudiants sur les groupes Facebook de filières, etc.

Si on peut comprendre que les universités filtrent davantage leurs réseaux, espérons que ce bridage n’ira pas trop loin…

Filtrer les connexions dans les universités, vous êtes

Et tu peux aussi laisser un commentaire

  Laisse un commentaire
Avatar