Toyota imagine un robot basketteur qui marque à chaque tir

29 juillet 2021
Antho

C'est une machine de guerre terrifiante et elle est signée Toyota ! Qu'on se rassure, ce monstre robotique ignore tout des techniques de combat et se limite pour l'heure à une seule fonction : marquer des paniers ! Le constructeur automobile japonais a choisi la mi-temps du match Etats-Unis/France ce dimanche 25 juillet pour surprendre son monde. Avouez qu'il a quelque chose de vraiment flippant ce Terminator des terrains de basket non ?

Toyota présente un robot très musclé qui marque à tous les coups !

Toyota imagine un robot basketteur qui marque à chaque tir

Bon, il n'en est pas encore à dribbler et encore moins à dunker mais pour les lancers-francs, il se débrouille le petit "CUE" ! Arborant une allure humanoïde, des bras très musclés et une toute petite tête avec un seul et unique œil (une caméra qui calcule les distances) ce robot-basketteur est capable d'ajuster la force de son shoot et de viser avec une précision chirurgicale.

Lors de la mi-temps du match États-Unis/France CUE a réussi ses 2 shoots : un "3 points" et un autre du milieu du terrain. Et en plus il se déplace en moon walk, si ça ce n'est pas le summum de la coolitude ! On croise les doigts pour qu'il ne s'agisse pas d'un homme déguisé en robot... Non, on n'est pas en Russie !

Un record impressionnant à son actif

Toyota imagine un robot basketteur qui marque à chaque tir #2

En 2018, CUE a été récompensé pour ses talents de tireur par le Guiness Book. Il faut dire que 2020 lancers francs réussis, ça mérite bien une petite récompense ! 2020, oui, c'est bien le record surhumain et un peu délirant de cette graine de champion. Sa technique, vous la connaissez sans doute. Elle consiste à ne pas bouger et à réaliser toujours le même mouvement avec les bras. En revanche, il n'est pas encore capable de prendre la balle lui-même.

Soulignons aussi que le bonhomme se la pète un peu. Regardez-le entrain de lever les bras vers le ciel comme pour nous rappeler que nous, humains, nous ne pouvons pas enchaîner trois lancers à la suite. Sa célébrité soudaine au Jeux Olympiques de Tokyo lui serait-elle montée au processeur ? Ca reste des lancers-francs, hein !

Toyota imagine un robot basketteur qui marque à chaque tir #3

Snake Plissken lui marquait de l'autre bout du terrain et avec une petite grippe lui !

Toyota imagine un robot basketteur qui marque à chaque tir #4