Mardi 19 Septembre 2017

Test OZOBOT : le robot pour apprendre aux enfants à programmer

Guillaume Mathieu
21/08/17
Guillaume Mathieu

Nous sommes entrés de plein pied dans l’ère du numérique et de l’informatique et les enfants apprennent de plus en plus jeunes à se familiariser avec les différents produits mis à leur disposition. Les nouvelles réformes du collège et du lycée vont d’ailleurs en ce sens en enseignant aux élèves le codage. D’ailleurs dès l’école primaire, il est possible d’aborder cette notion. C’est en ce sens que je voulais initier mes trois enfants à cette pratique. Il fallait alors trouver un produit innovant, ludique et adapté à des enfants âgés de 3, 6 et 8 ans. Notre choix s’est vite porté sur le robot OZOBOT.

Test OZOBOT : le robot pour apprendre aux enfants à programmer

Nous avons donc contacté Technext, l’entreprise qui commercialise OZOBOT en Europe et en Afrique et ceux ci ont très amicalement acceptés de nous confier un de leur robot afin de tester la programmation en échange de bon soin. R2D2 (son nouveau prénom) a donc rejoint la famille et a passé une partie de l’été avec nous.

Qu’est ce que OZOBOT ?

Ozobot est un petit robot programmable, mesurant 2,54 cm de diamètre et de hauteur mais doté d’un cerveau étonnant. C’est un outil très intéressant pour enseigner les bases de la programmation de façon amusante et interactive. Ce petit robot permet de poser des bases d’informatique, de robotique et de programmation. La taille du robot nous a permis de le transporter facilement pendant les vacances.

Test OZOBOT : le robot pour apprendre aux enfants à programmer

Le Starter pack est livré avec le robot bien sûr, 4 feutres, des fiches de jeu, un chargeur USB, un casque de protection et des accessoires pour décorer le robot. Il se charge par USB.

R2D2 a été dans les mains de S (3 ans), Th (6 ans) et T (8ans). Très vite, S a été mise hors course, pas assez patiente, pas assez minutieuse, elle aime regarder ses frères faire bouger OZOBOT mais est trop petite pour y jouer. Th et T, quand à eux, se sont très vite appropriés le robot et ont rapidement compris ce qu’ils peuvent lui demander.

Des possibilités simples

Ce qui rend OZOBOT accessible à des enfants dès 6 ans, c’est la facilité des applications. Tout d’abord, nous avons commencé par calibrer le robot, c’est à dire que nous devions le placer sur un rond noir et le faire clignoter. Le calibrage est rapide, c’est parti.

Test OZOBOT : le robot pour apprendre aux enfants à programmer

Le robot est équipé d’un capteur optique. Il suit les lignes que l’on trace. Les enfants ont très vite compris qu’il faut tracer des traits suffisamment épais et des courbes pas trop serrées. Le trait de base est Noir, mais 4 marqueurs (rouge, bleu, vert et noir) sont fournis. Th et T se sont alors rendus compte que si ils tracent un trait bleu, une led bleue apparaît sur la tête du robot.

Test OZOBOT : le robot pour apprendre aux enfants à programmer

Les enfants ont une logique implacable : Si le feutre vert donne une led verte, pourquoi ne pas essayer un feutre rose, ou violet? Et bien que les couleurs ne soient pas fournies, OZOBOT nous a bien surpris en s’éclairant suivant les couleurs demandées : “il est trop fort R2D2 !”.

Des fiches très bien faites

Afin d’aider les enfants dans leur expérimentation, tout une série de fiches sont fournies. Elles sont toutes très bien faites : simples et progressives. Nous ne les avons pas encore toutes essayées mais la quinzaine que nous avons faites ont permis aux enfants de découvrir différentes fonctionnalités du petit robot. Petit à petit la notion de codage et donc de programmation prend du sens.

Test OZOBOT : le robot pour apprendre aux enfants à programmer

J’ai pour exemple une fiche ou l’on y place le robot, celui-ci effectue des mouvements suivant des codes couleurs et c’est aux enfants de découvrir à quelles fonctionnalités correspondent les codes.

Les prémices du codage

Au fur et à mesure, le niveau monte et on en arrive à devoir coder pour que le robot réalise ce qu’on veut qu’il fasse. Comme pour cette fiche où il faut relier les lettres du mot OZOBOT pour que R2D2 aille au bout de son chemin. Il est nécessaire d’utiliser un codage particulier pour qu’il fasse demi tour en bout de lettre et continue son trajet.

Test OZOBOT : le robot pour apprendre aux enfants à programmer

Les différents codages permettent de choisir :

  • La vitesse du robot. Il peut aller à vitesse lente ou rapide.
  • La direction. d’ordinaire, à un croisement, la direction choisie est aléatoire, l’utilisation d’un code couleur permet aux enfants de choisir celle qui va être effectuée.
  • Les mouvements spéciaux. Ozobot peut faire des zig-zags, la toupie et meme se lancer dans un moonwalk que n’aurait pas renié Michael Jackson.
  • Le temps,  il peut faire une pause au milieu de son parcours et s’arrêter à la fin de son trajet.

Test OZOBOT : le robot pour apprendre aux enfants à programmer

Un petit point négatif tout de même, il faut être très précis au niveau du coloriage sinon OZOBOT ne comprend pas. Heureusement, une planche d’autocollant de codes déjà colorié est fournie. On peut les coller sur une feuille transparente et les réutiliser plusieurs fois.

Pour l’instant un sans faute

Nous n’avons pas encore découvert toutes les fonctionnalités d’OZOBOT à ce jour. En effet, une des prochaines fiches parle de JUMP CODE. Une application Android et Apple existe également. Nous y reviendrons prochainement. Nous avons constaté qu’il est possible de faire des courses d’OZOBOT mais cela nécessite d’en avoir plusieurs. A environ 60€ le robot, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses mais cela peut promettre des heures d’apprentissage.

Test OZOBOT : le robot pour apprendre aux enfants à programmer

Nous allons continuer à explorer toutes les fonctionnalités d’OZOBOT. Nous reviendrons avec un prochain article dans quelques semaines.

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+