Tchernobyl devient officiellement un site touristique

Cynthia
18/07/19
Cynthia Leblanc

L’actuel président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, a signé le 10 juillet 2019 un décret afin de mieux réguler le tourisme de masse qui a fortement augmenté à Tchernobyl depuis quelques temps. En effet, le siège de l’accident nucléaire de 1986 est devenu une destination populaire.

De nombreuses erreurs humaines sont à l’origine de cette catastrophe, et en particulier la suppression de certaines mesures de sécurité. Les techniciens de la centrale nucléaire ont suivi les ordres de leur supérieur hiérarchique, Anatoli Diatlov, et ont violé plusieurs procédures obligatoires concernant la protection du réacteur et par extension la sécurité de la centrale.

Tchernobyl devient officiellement un site touristique

Toutes ces actions ont mené à l’explosion du réacteur n°4 de la centrale V. I. Lénine le 26 avril 1986. Il s’agit de l’un des pires accidents jamais recensés au monde, classé 7 sur l’échelle INES (International Nuclear Event Scale) allant de 0 à 7.

Les populations avoisinantes n’ont été évacuées que deux jours après le drame, notamment dans la ville de Pripyat qui se situe à 3km de la centrale, alors que les habitants avaient déjà été soumis aux effets des radiations. La portée de la radioactivité libérée après l’explosion a été telle qu’elle a atteint les frontières irlandaises.

Tchernobyl devient officiellement un site touristique #2

Ce n’est pas pour autant que la communauté internationale a été mise au courant rapidement. L’Union soviétique avait par ailleurs décidé de garder le secret à l’origine et la Suède a été le premier pays à relater les faits s’étant déroulés à Tchernobyl.

Si des milliers de morts ont été directement imputées à la radioactivité, certaines sources affirment même que la catastrophe a continué pendant longtemps à avoir des conséquences environnementales et aurait tué plusieurs centaines de milliers de personnes.

Un tourisme de masse à Tchernobyl depuis cette année

Des curieux venaient parfois sur place constater les conséquences de ce désastre sanitaire et environnemental, mais ce type de « tourisme » a explosé dans cette zone suite à la diffusion de la série HBO Chernobyl, qui retrace les prémices de l’accident nucléaire des années 1980.

Tchernobyl devient officiellement un site touristique #3

On ne vous le dira jamais assez, le site reste dangereux pour la santé, et on vous déconseille fortement de vous y rendre.

Quoiqu’il en soit, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est vu dans l’obligation de signer un décret le 10 juillet dernier afin d’encadrer ce tourisme très particulier.

Par exemple, la couverture du réseau de téléphonie mobile sera prochainement améliorée, et il est désormais officiellement autorisé de faire des photos et de prendre des vidéos du site.

Tchernobyl devient officiellement un site touristique #4

Ce projet comprend également l’amélioration des voies navigables et la création de sentiers de randonnée, des aménagements qui attireront davantage de visiteurs et contribueront à l’économie du pays.

C’est très cynique, mais si vous ne pouvez pas empêcher quelque-chose… Autant en tirer profit !

Quelques mesures de sécurité si vous visitez Tchernobyl

Si le tourisme est davantage encadré, les risques sanitaires sont toujours bien réels trente-trois ans après l’accident.

Tchernobyl devient officiellement un site touristique #5

Cette catastrophe sans précédent a laissé des villes fantômes derrière elle comme celle de Pripyat. Les touristes dans la zone hautement radioactive doivent à tout prix éviter de boire, manger, fumer, de marcher sur l’herbe et d’entrer dans les bâtiments.

Par ailleurs, le risque de développer un cancer est toujours élevé dans les zones contaminées proches de la centrale.

Planning complet Séries TV
Cynthia
Cynthia  54 articles
  Laisse un commentaire
Avatar