Le robot Perseverance de la NASA a crée assez d'oxygène sur Mars pour qu'un chien puisse y respirer

  • Par Alexandre Boyer
  • Publié le 18 septembre 2023 à 18:30, modifié à 18:03

Le robot spatial de la NASA, Perseverance a réussi à l’aide de l’outil Moxie (Mars Oxygen In-situ Resource Utilization Experiment) à créer 122 g d’oxygène sur Mars. C’est assez pour qu’un petit chien puisse y respirer.

Le robot Perseverance crée 122 g d'oxygène respirable sur Mars en deux ans

En l’espace de deux ans, le rover Perseverance équipé de Moxie (Mars Oxygen In-situ Resource Utilization Experiment) a réussi à créer de l’oxygène respirable sur Mars. Il n’y en a pas assez pour que l’on pense déjà à aller vivre sur la planète, mais c’est déjà un bon début. Perseverance a produit 122 g d’oxygène respirable, cela permet à un petit chien de respirer pendant 10 h (pas mal pour un début).

Le robot Perseverance de la NASA a crée assez d'oxygène sur Mars pour qu'un chien puisse y respirer

Ces résultats sont d’autant plus impressionnants lorsque l’on sait que MOXIE est deux fois plus efficace que ce qu’avait prévue la NASA. Afin de créer une atmosphère respirable, MOXIE sépare les atomes d’oxygène de ceux de dioxyde de carbone. Ce procédé permet non seulement de respirer sur Mars, mais aussi de créer du carburant pour fusée (pratique pour se déplacer dans l’espace). Peut-être y aura-t-il des stations essence pour fusée directement sur les autres planètes de notre système solaire.

Le robot Perseverance de la NASA a crée assez d'oxygène sur Mars pour qu'un chien puisse y respirer #2

Perseverance donne des résultats prometteurs pour une future installation sur Mars

La NASA est très fière des résultats de MOXIE qu’elle a postée sur le compte X du robot Perseverance

C'est mission accomplie pour mon instrument MOXIE ! J'ai apporté cet appareil pour tester la production d'oxygène à partir de l'atmosphère de CO2 de Mars, et il a très bien fonctionné. Cette technologie pourrait ouvrir la voie aux futurs explorateurs qui pourraient fabriquer leur propre carburant pour fusée et leur propre air respirable.

Réussir à créer de l'oxygène respirable sur Mars est très prometteur pour le futur, en se projetant assez dans le futur, on peut très bien imaginer que l'Homme puisse s'installer sur Mars ou sur la Lune. Pour Pam Melroy, administratrice adjointe de la Nasa, cela nous permettra déjà d'explorer de nous-mêmes les planètes qui nous entourent.

Le développement de technologies qui nous permettent d'utiliser les ressources de la Lune et de Mars est essentiel pour établir une présence lunaire à long terme, créer une économie lunaire robuste et nous permettre de soutenir une première campagne d'exploration humaine vers Mars

Après cette avancée, la NASA souhaite lancer une deuxième mission avec une version améliorée de MOXIE qui pourrait générer, liquéfier et stocker de l’oxygène.