Les 12 projets de la NASA pour l'expédition lunaire de 2024

Cynthia
7 juillet 2019
Cynthia Leblanc

La NASA vient de dévoiler douze projets d’études pour la mission lunaire américaine de 2024. Les résultats de ces projets pourraient être déterminants pour l’accomplissement d’une autre mission : la colonisation de Mars.

La NASA a donc sélectionné douze projets pour la prochaine mission lunaire avec pour objectifs de préparer les futus voyages habités sur Mars :

  • 7 projets permettant d’apporter des réponses à des questions d’héliophysique et de planétologie
  • et 5 projets se concentrant sur de nouvelles technologies

Les 12 projets de la NASA pour l'expédition lunaire de 2024

Liste des 12 projets retenus par la NASA

Voici la liste complète des douze projets retenus par l’agence gouvernementale :

  • MoonRanger est un rover qui devra cartographier en permanence le terrain qu’il traverse. Il aura également pour mission de transmettre directement ces données
  • Heimdall est un système composé de quatre caméras qui peut être installé sur différents types de véhicules. Ce dispositif doit permettre de déterminer les caractéristiques géologiques du terrain, de reconnaître les lieux susceptibles d’être dangereux pour les atterrissages, et de permettre d’améliorer la modélisation de la surface de la Lune
  • Lunar Demonstration of a Reconfigurable, Radiation Tolerant Computer System. Ce projet vise à concevoir des équipements résistants aux radiations qui pourront également caractériser les effets des rayonnements sur la surface lunaire
  • Regolith Adherence Characterization (RAC) Payload. Le RAC permettra de déterminer comment le régolithe lunaire peut se coller sur une large gamme de matériaux. Ils seront pour cela exposés à l’environnement du satellite lunaire dans différentes phases de vol
  • The Lunar Magnetotelluric Sounder. En étudiant les champs magnétiques et électriques, cet appareil permettra de caractériser la structure et la composition du manteau lunaire
  • The Lunar Surface Electromagnetics Experiment (LuSEE). L’objectif de ce projet est d’effectuer des mesures complètes des phénomènes électromagnétiques de la surface lunaire
  • The Lunar Environment heliospheric X-ray Imager (LEXI). LEXI capturera des images de l’interaction de la magnétosphère terrestre avec le flux de particules chargées du Soleil, appelé le vent solaire
  • Next Generation Lunar Retroreflectors (NGLR). Ce projet servira à mesurer avec davantage de précision la distance entre la Terre et la Lune. Pour cela une cible lunaire sera visée par des lasers émis depuis la Terre
  • The Lunar Compact InfraRed Imaging System (L-CIRiS). L-CIRiS devrait déployer un radiomètre, un appareil qui mesure les longueurs d’onde infrarouges de la lumière, explorer la composition de la surface de la Lune, et cartographier sa distribution de température de surface
  • The Lunar Instrumentation for Subsurface Thermal Exploration with Rapidity (LISTER). Cet instrument a été conçu afin de mesurer le flux de chaleur à l’intérieur de l’astre lunaire. Le LISTER aura aussi pour fonction de perforer le sol à au moins deux ou trois mètres, pour pouvoir étudier les propriétés thermiques du satellite à diverses profondeurs
  • PlanetVac permettra d’obtenir et de transférer du régolithe lunaire de la surface à d’autres instruments. Ces derniers pourront ainsi, par exemple, analyser le matériau
  • SAMPLR: Sample Acquisition, Morphology Filtering, and Probing of Lunar Regolith. SAMPLR est une autre technologie d’acquisition d’échantillons qui utilisera un bras robotique. Ce bras est une pièce de rechange de la mission Mars Exploration Rover, qui comprenait les rovers à vie longue Spirit et Opportunity

De beaux projets en perspective donc, même si (comme nous) vous n’avez pas forcément tout compris.

L’agence a précisé qu’après avoir envoyé des astronautes sur la Lune en 2024, elle souhaite envoyer des personnes vivre durablement dessus dès 2028. C’est précisément pour ça que la NASA cherche des cobayes acceptant de rester au lit plusieurs mois contre des dizaines de milliers d’euros.

Les 12 projets de la NASA pour l'expédition lunaire de 2024 #2

L’idée est de récupérer les données ainsi récoltées pour pouvoir préparer au mieux la prochaine avancée spatiale majeure : l’envoi d’astronautes sur Mars d’ici quelques décennies.

Cynthia
Cynthia  55 articles
  Laisse un commentaire
Avatar