in , ,

Slack, Microsoft Teams, Zoom : les plateformes collaboratives explosent grâce au confinement

La généralisation du confinement dans plusieurs pays, suite à la pandémie de coronavirus, n’a pas que des effets négatifs sur les entreprises. En particulier la plateforme collaborative Slack a vu son nombre d’utilisateurs et surtout son chiffre d’affaire exploser depuis un mois.

Depuis l’accélération de l’épidémie de covid-19, de plus en plus de personnes sont confinées que ce soit en Chine, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en France, etc. Une des conséquences directes de ces mesures exceptionnelles est le recours de nombreuses entreprises au télétravail.

Le nombre d’utilisateurs et surtout d’abonnements à Slack ont subi une croissance fulgurante en quelques jours, en particulier au Japon, en Corée et en Italie.

  • La journée du 10 mars 2020, 10 millions d’utilisateurs se sont connectés en même temps aux serveurs de Slack
  • Le 16 mars ce nombre est passé à 10,5 millions
  • Et Slack a constaté un pic de 12,5 millions d’utilisateurs connectés simultanément le 25 mars

Selon Stewart Butterfield, le PDG de Slack, le service aurait vu son nombre d’abonnés payants passer à 110 000 clients payants, ce qui a permis à la société de voir son chiffre d’affaire annuel augmenter de 57%. Des chiffres impressionnants qui devraient continuer de croître dans les jours à venir.

Le confinement favorise l’utilisation des Plateformes Collaboratives et Espaces de Travail Virtuels

Slack n’est pas le seul géant de la tech à profiter de la situation actuelle, de nombreuses autres plateformes collaboratives ont vu leur fréquentation monter en flêche. Microsoft Teams – qui a décidément bien choisi le moment de lancer ses spots de communication qu’on voit tourner en boucle à la TV – a annoncé la semaine dernière avoir gagné 12 millions d’abonnés, et atteindre le chiffre impressionnant de 44 millions d’utilisateurs actifs par mois.

Slack, Microsoft Teams, Zoom : les plateformes collaboratives explosent grâce au confinement #2

L’application de Microsoft, qui efface désormais les bruits de grignotage, annonce fièrement être utilisée pour plus de 900 millions de minutes de réunions et d’appels chaque jour.

https://www.youtube.com/watch?v=2_VhMjhuQZU

L’application Zoom Video Communications, qui permet de faire des vidéo conférences, a également gagné du terrain et fait parler d’elle, mais pas exactement en bien.

D’une part, la start-up américaine TripActions dont l’activité est très touchée par la crise du coronavirus, a licencié une centaine de personnes lors d’une énorme visio conférence en utilisant Zoom (avec tous les employés virés en mute, sinon c’est pas drôle).

Slack, Microsoft Teams, Zoom : les plateformes collaboratives explosent grâce au confinement #3

Mais surtout le site Motherboard a mis le doigt sur un énorme problème de confidentialité : l’application peut non seulement utiliser certaines données issues de votre profil Facebook, mais également transmettre des données à Facebook y compris si vous n’y avez pas de compte. Une fonctionnalité qui a rapidement été retirée mais qui interroge tout de même …

En résumé, choisissez bien vos outils et n’oubliez pas que si c’est gratuit c’est que vous êtes le produit

Written by Fabien Elharrar

Ingénieur ENSAM Paristech et diplômé du MBA de l'ESSEC, Fabien est blogueur, editeur du réseau PXNetwork et Consultant Marketing et Internet.

Coronavirus : Decathlon donne 30000 masques de plongée Easybreath aux hôpitaux

Coronavirus : vous pourrez signer votre attestation sur smartphone dès Lundi 6 Avril