Le Nuage de Magellan fonce droit sur la Voie Lactée

Notre galaxie la Voie Lactée semble encore loin d’une collision avec sa voisine la galaxie d’Andromède, mais il se peut qu’elle soit menacée par une autre galaxie, le Grand Nuage de Magellan, et il nous fonce dessus plus vite qu’on ne le pense.

La galaxie d’Andromède est sur la trajectoire de la Voie Lactée

La galaxie d’Andromède frappera la Voie lactée d’ici 4 Milliards d’années, mais des scientifique ont identifié une autre menace bien plus proche : le Grand Nuage de Magellan fonce droit sur nous.

Des chercheurs de l’université de Durham au Royaume-Uni ont récemment publié un article dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society contenant des conclusions alarmantes : une collision avec notre galaxie est « inévitable » et elle se produira dans « seulement » 2 milliards d’années.

Le Nuage de Magellan fonce droit sur la Voie Lactée

Qu’est-ce que le Grand Nuage de Magellan ?

Le Grand Nuage de Magellan est une galaxie naine, qui se trouve à proximité de notre galaxie. A l’origine, les chercheurs pensaient qu’il était en orbite avec la Voie lactée mais échappait à la force gravitationnelle de celle-ci en raison de sa grande vitesse.

Le Nuage de Magellan fonce droit sur la Voie Lactée #2Le grand nuage de Magellan

Cependant, il contiendrait plus de matière noire que prévu, du coup il aurait une masse plus élevée que celle que l’on pensait et se déplacerait plus lentement que ce qu’on avait calculé. Par conséquent, une collision est inévitable avec notre galaxie d’ici quelques milliards d’années.

Quelles conséquences aura cette collision pour nous ?

La collision de cette galaxie naine aura à priori peu de conséquences sur la Terre. En effet, notre galaxie est composée d’un trou noir en son noyau entouré d’étoiles et de gaz. L’intrusion du nuage de Magellan dans la Voie Lactée aura pour conséquence d’accroire à terme la masse de ce trou noir, cependant, la Terre et le système solaire qui se trouvent en périphérie de la Voie Lactée ne seront pas directement menacés.

La Terre pourrait toutefois être soumise à de violents rayonnements gamma, mais il est peu probable que l’espèce humaine y vive encore. L’homme n’est sur Terre que depuis 7 millions d’années, une planète très jeune (4,5 milliards d’année) au regard de l’age de l’univers (13,5 milliards d’année).

Le Nuage de Magellan fonce droit sur la Voie Lactée #3La galaxie d’Andromède

Cette collision pourrait même être une bonne chose, puisque la masse de la Voie Lactée sera plus grande lors de sa collision suivante avec la galaxie d’Andromède.

  Laisse un commentaire
Avatar