Nike imagine des baskets qui se lacent par commande vocale

Anthony
31/08/19
Anthony Brogat

Avec ses nouvelles sneakers, Nike vous épargnera bientôt une petite "corvée" du quotidien. L'époque du laçage manuelle est désormais révolue. Et pas question non plus d'appuyer sur un bouton pour enfiler vos chaussures ! Les "Nike Adapt Huarache" se lacent à la voix, grâce un nouveau système pilotable par Siri. Sans les mains, c'est sans les mains !




Lacez vos Nike Adapt Huarache avec Siri !

Nike imagine des baskets qui se lacent par commande vocale

On n'avait pas vraiment besoin des Nike Adapt Huarache dans nos vies. Mais avouez que la perspective de porter des petits bijoux de technologies à vos petits petons vous titillent le porte-monnaie pas vrai ?

Avec les Nike Adapt Huarache le fantasme high-tech des chaussures auto-laçantes découvert dans Retour vers le Futur monte d'un cran dans la folie. Nike avait rendu ce rêve possible en 2016 avec ses Nike Mag (une édition très limitée).


La marque a persévéré dans le domaine pour aboutir à des baskets autolaçantes pilotables à la voix. Le laçage de ces petites merveilles sera donc pilotable grâce à Siri. Il suffira au porteur d'une paire de Nike Adapt Huarache de demander gentiment à l'assistant vocal de réaliser le laçage via son iPhone ou son Apple Watch. Si vous n'êtes pas déjà chez Apple, le laçage motorisé va donc vous revenir cher...

Côté look, la semelle reprendre les traits d'origine de la première chaussure tout en y ajoutant une petite nouveauté : deux LED RVB modifiables via l'appli Nike SNKRS ou... par Siri ! A noter que les baskets devront fréquemment être rechargées, via un tapis de charge.

Le prix demeure confidentiel mais si on se fie au modèle sorti en février dernier - Nike Adapt BB - reprenant une technologie similaire (laçage automatique par bluetooth) on peut s'attendre à quelque chose comme 350 dollars la paire.

Mise en vente prévue le 13 septembre prochain dans certaines boutiques et sur l'appli Nike.

Anthony
Anthony  1713 articles
  Laisse un commentaire
Avatar