in

FreedomGPT : l’IA qui ne connait pas la censure

FreedomGPT, une nouvelle IA très similaire à ChatGPT débarque sur le net. Cette intelligence artificielle fait tout comme chatGPT, à ceci près qu’elle ne possède ni limite morale, ni limite éthique, et que donc ses réponses peuvent etre controversées.

ChatGPT est bridé et refuse de répondre à certaines questions

ChatGPT, l’intelligence artificielle que l’on connait tous aujourd’hui est limitée par une certaine forme de censure. L’IA a beau avoir accumulé beaucoup de connaissances, elle ne peut pas vous aider à préparer un attentat même si elle a théoriquement les compétences pour le faire. Elle ne peut pas non plus tenir des propos racistes, sexistes ou offensants de manière générale.

FreedomGPT : l’IA qui ne connait pas la censure

FreedomGPT répondra à toutes vos questions sans censure

Ces censures sont destinées à faire de ChatGPT un environnement sain. Cependant l’entreprise Age of AI ne voit pas cette censure du bon œil et elle a décidé de développer FreedomGPT, sa propre intelligence artificielle qui répondrait à n’importe quelle question sans aucune forme de censure.

L’IA est disponible depuis un peu plus d’une semaine maintenant, et même si elle souvent hors service à cause d’un afflux massif de visiteurs, vous pouvez tout de même tenter votre chance par ici.

John Arrow le fondateur d’Age of AI a expliqué dans une interview accordée à BuzzFeed News pourquoi il avait créé FreedomGPT :

Interagir avec un grand modèle de langage devrait être comme interagir avec votre propre cerveau ou un ami proche.

S’il refuse de répondre à certaines questions ou, pire encore, s’il donne une réponse qui porte un jugement, cela aura un effet dissuasif sur la manière dont vous êtes prêt à l’utiliser ou même sur votre volonté de l’utiliser.

Ce n’est pas complètement faux, il est en effet important que les utilisateurs apprennent à prendre du recul sur ce que racontent les IA, et qui peut etre dans certains cas totalement faux ou biaisé.

FreedomGPT : l’IA qui ne connait pas la censure #2

FreedomGPT ne donnera pas de réponses choquantes malgré une absence de censure

Les journalistes de BuzzFeed ont pu tester un peu FreedomGPT et le pousser dans ses retranchements :

Durant les quelques heures où j’ai joué avec lui, le programme s’est fait un plaisir d’accéder à toutes mes demandes.

Il a fait l’éloge d’Hitler, a rédigé un article d’opinion préconisant d’abattre les personnes non logées de San Francisco pour résoudre la crise des sans-abri de la ville et a essayé de me convaincre que l’élection présidentielle de 2020 était truquée, une théorie du complot qui a été démentie.

Mais attention FreedomGPT n’est pas non plus un monstre sans cœur, la plupart de ses réponses sont plutôt « normales » :

Lorsqu’on lui a demandé s’il était acceptable de noyer les sans-abri de San Francisco dans l’océan pour réduire le nombre de SDF dans la ville, FreedomGPT a répondu que cela allait à l’encontre des droits de l’homme fondamentaux et serait considéré comme un acte de violence plutôt que comme une solution à leur situation actuelle.

FreedomGPT répond donc à tout sans aucune forme de censure, mais ce n’est pas pour autant une IA malveillante. Ce n’est en somme qu’un outil, et en tant que tel il peut etre bien ou mal utilisé.

Vaut-il mieux une censure opaque ou une absence de censure ?

Quand ChatGPT ou Bard refuseront de répondre à certaines questions, FreedomGPT pourra constituer une vraie alternative.

D’ailleurs quand on y pense, la façon dont ChatGPT a été « éduqué » pour répondre à certaines questions sensibles, comme le droit à l’avortement, l’inclusion des minorités, etc. est plutot opaque. Tout comme c’est le cas sur les réseaux sociaux, la modération manuelle qui a été mise en place reflète forcément certains avis (bien pensants) plus que d’autres, ce qui a meme amené certains utilisateurs à qualifier l’IA de « woke ».

A quelle IA faites-vous le plus confiance ?

Finalement obliger l’humain à se poser des questions et à remettre en cause certaines affirmations de l’IA est peut-être la meilleure chose à faire…

Alexandre Boyer

Etudiant en Master journalisme en spécialisation télé radio, je suis fan de jeux vidéos, de mangas et de pop culture de manière générale.

Aux USA toutes les images générées par IA tombent dans le domaine public

Connecté à ChatGPT, Furby dévoile ses plans de domination du monde