Le marché du e-learning dépassera les 325 milliards de dollars en 2025

  • Par Mr Geek
  • Publié le 27 janvier 2023 à 11:33, modifié à 11:33

Si on paie encore économiquement les conséquences de la pandémie et des confinements à répétition, cette période sombre a aussi été un formidable accélérateur de la transformation digitale. L'ecommerce a été le premier bénéficiaire de ces changements d'habitudes, mais c'est surtout la formation à distance et l'e-learning qui ont profité de cette conjoncture très particulière pour s'imposer en entreprise ainsi que dans les écoles et universités. Loin du feu de paille, non seulement cette tendance s'est confirmée en 2022, mais elle commence sérieusement à faire de l'ombre aux méthodes d'enseignement plus traditionnelles.

L'e-learning en très forte croissance

On vous en parlait déjà l'an dernier, le Covid a boosté le secteur du e-learning et de la formation à distance. S'il était alors encore difficile de se projeter dans le long terme, aujourd'hui il est très clair que ce qui n'était alors qu'une tendance est progressivement en train de s'imposer comme un mode complémentaire et parfois meme principal de formation. Autrement dit, l'e-learning est clairement l'avenir de la formation et ce dans plusieurs secteurs.

En 2018, bien avant meme que nous ne soyons enfermés à la maison, des études estimaient que le marché mondial de l'enseignement à distance dépasserait les 325 milliards de dollars à horizon 2025, des prévisions rejoignant celles de Statistica.

Le marché du e-learning dépassera les 325 milliards de dollars en 2025

En faisant un focus sur les chiffres de la formation à distance en entreprise, on constate d'ailleurs une accélération impressionnante de l'adoption de ce nouveau mode d'apprentissage.
D'après une autre étude, menée l'an dernier par le cabinet Cornerstone, le nombre d'inscriptions à des cours en ligne en entreprise a véritablement explosé allant jusqu'à etre multiplié par 7 au Japon sur mobile.

Le marché du e-learning dépassera les 325 milliards de dollars en 2025 #2

Un impact plus important en entreprise qu'au sein des cursus éducatifs

Si quand on entend le terme e-learning on pense probablement aux jeunes générations accros aux smartphones et aux écrans, l'impact de ce nouveau mode d'apprentissage est en fait plus important en entreprise que dans les écoles et universités.

Toujours selon Statista, près de 80 % des entreprises utilisaient déjà des plateformes d’apprentissage en ligne en 2020 et si l'on en croit le Baromètre Edflex 2021, le Covid a mis en exergue la nécessité de former au digital ses collaborateurs à 91%.

Selon le Baromètre ISTF 2022, l'elearning permet d'améliorer l'efficacité pédagogique des formations internes (27 % des DRH interrogés), d'etre plus réactif face aux enjeux business (23%) et surtout de permettre aux salariés de mieux répondre à la demande des clients (21 %). Certaines études avancent meme que les cours en ligne pourraient améliorer la productivité des employés...

Les bénéfices dans le cadre des cursus universitaires sont toutefois plus nuancés. Si les cours en ligne multiplieraient la mémorisation des notions abordées par 5  par rapport à un cours traditionnel (SkillScouter, 2022), selon le Baromètre ISTF 2022, l'efficacité réelle de ce mode d'enseignement serait  globalement équivalente à celle des cours en présentiel avec toutefois une différence notable : un cours en e-learning serait terminé jusqu'à 60% plus tot qu'un cours traditionnel.

Des avantages indéniables en terme de gain de temps et d'écologie

Si les cours en e-learning sont en moyenne terminés plus vite, ce n'est évidemment pas le seul gain de temps qu'offre ce mode d'apprentissage. Non seulement il permet d'économiser les temps de trajet et depuis un lieu physique où les cours seraient donnés, mais il permet également de fractionner les cours en fonction de votre emploi du temps, et de vos cycles de mémorisation.

Nous ne sommes évidemment pas tous égaux quand il s'agit de capacités d'attention et d'apprentissage, certains étant plus efficaces dans leur travail intellectuel le matin ou le soir, par courte ou longue session, etc.

Outre ce point évident, l'e-learning permet également d'étudier depuis chez soi, et donc de polluer beaucoup moins, aussi bien en terme de transport que de dépenses énergétiques liées à l'utilisation d'un bâtiment universitaire.

Selon SkillScouter, les formations en e-learning consommeraient également 90% d’énergie en moins et produiraient 86% d’émissions de CO2 en moins que les méthodes d’enseignement en présentiel. Un argument difficile à ignorer, meme si les formations à distance ont également des effets négatifs à long terme vu à travers le prisme des liens sociaux.

Quelles sont les meilleures plateformes d'e-learning en 2024 ?

Une question qui revient souvent est celle qui consiste à déterminer quelles sont les meilleures plateformes d'e-learning pour les entreprises.

Il existe une telle variété de formations qu'il est impossible de répondre à une question aussi vaste. Néanmoins 3 plateformes selon nous tirent leur épingle du jeu :

Talent LMS

TalentLMS permet de créer facilement tous types de contenus pédagogiques, allant des présentations Powerpoint aux vidéos en passant par des questionnaires et contenus interactifs.

Le marché du e-learning dépassera les 325 milliards de dollars en 2025 #3

Docebo

Docebo est une autre plateforme de LMS qui a la particularité de proposer des fonctionnalités d’apprentissage sociale. Malgré une gestion des contenus assistée par l'intelligence artificielle, son utilisation n'est pas toujours aussi intuitive qu'on pourrait l'espérer.

Le marché du e-learning dépassera les 325 milliards de dollars en 2025 #4

iSpring

iSpring est une autre plateforme LMS, plus orienté vers les PME qui souhaitent mettre ligne quelques modules simples de cours. On appréciera en particulier le processus de création de modules de formation intuitif et semi automatisé.

Le marché du e-learning dépassera les 325 milliards de dollars en 2025 #5