Une cyberattaque contraint la chaîne de supermarchés Coop à fermer 800 magasins

5 juillet 2021
Antho

Encore une attaque au ransomware ! Mais cette fois-ci, ce n'est ni un GAFA, ni un hôpital, ni une mairie mais bien une chaîne de supermarchés et ses quelques 800 magasins qui a été pris pour cible par une bande d'odieux hackers. Qu'on se rassure, ce n'est pas Leclerc (ouf).

Coop Suède gelé par une cyberattaque

Une cyberattaque contraint la chaîne de supermarchés Coop à fermer 800 magasins

Le problème avec certains outils informatiques utilisés par les grosses sociétés c'est qu'ils sont mal protégés (voir pas protégés du tout) et donc à la merci de petits génies de l'informatique à la moralité douteuse. Et qu'est-ce qu'on retrouve dans tous les supermarchés ? Les caisses enregistreuses, bingo !

Coop Suède, chaîne qui détient 20% des supermarchés du pays, vient d'annoncer que ses 800 magasins étaient temporairement fermés à cause d'une cyberattaque qui a paralysée toutes ses caisses. On peut ainsi lire dans un communiqué de la chaîne :

Un de nos sous-traitants a été touché par une attaque informatique et pour cette raison nos caisses ne fonctionnent plus.

Nous regrettons cette situation et faisons tout notre possible pour rouvrir rapidement

Imaginez la même scène mais pendant le premier confinement... le chaos !

Une chasse à l'homme

Une cyberattaque contraint la chaîne de supermarchés Coop à fermer 800 magasins #2

Bon, on n'en est pas vraiment au stade de la chasse à l'homme, hein, mais le problème est pris très au sérieux. Surtout que les cyberattaques se multiplient depuis quelques temps et frappent toujours là où ça fait le plus mal (services publics, grosses sociétés...). Pour l'heure, on ignore le nom du sous-traitant concerné, la manière dont le ou les hackers s'y sont pris pour faire crasher tout le système et quelle rançon a été exigée pour mettre fin à l'attaque.

Il y a bien certains experts qui affirment qu'il faudrait lorgner du côté de la Russie pour mettre la main sur ces hackeurs dont les méfaits ont coûté l'an dernier la coquette somme de 18 milliards de dollars (sous forme de rançons) à de nombreuses entreprises et administrations à travers le monde.

Qu'on se rassure, Joe Biden et Vladimir Poutine se sont rencontrés récemment pour évoquer le problème. Ils devraient être réglé dans les plus brefs délais... non ?