L'application StopCovid sort ce week-end, voilà à quoi elle ressemble

Révéler les porteurs du Coronavirus à la face du monde, telle est la mission très polémique de StopCovid. Développée par la start-up Lubabee Studio, située à Chambéry en Savoie, l’application controversée dévoile aujourd’hui ses premières images.

StopCovid dispo ce week-end

L'application StopCovid sort ce week-end, voilà à quoi elle ressemble

Initialement prévue le 2 juin 2020, la sortie de l’appli StopCovid sur iOS et Android pourrait se faire ce week-end. C’est ce qu’a révélé le secrétaire d’Etat au Numérique, Cédric O au Figaro :

Sous réserve du vote au Parlement, l’application pourrait être disponible dans les magasins d’application d’Apple et d’Android ce week-end

Grâce à une simple notification, les utilisateurs pourront savoir s’ils se trouvent à proximité d’une personne infectée par le covid-19. Son installation reste un choix. On le rappelle, le but de l’appli est d’éviter une seconde vague de contamination en permettant notamment de remonter les clusters.

Participation volontaire

L'application StopCovid sort ce week-end, voilà à quoi elle ressemble #2

Pour fonctionner, la personne concernée devra elle aussi avoir StopCovid installée sur son smartphone. Le principe de l’application repose sur le volontariat. Une personne qui apprend sa contamination au Covid-19 peut alors choisir librement de prévenir les personnes qu’elle a pu croiser dans les deux semaines précédentes.

Tout se passera par Bluetooth et il sera bien entendu possible de désactiver l’appli dans les options. Ouf.

Les données de santé communiquées par les utilisateurs (grâce un QR Code à scanner ou au code donne par un soignant) seront stockées sur un serveur.

Très critiqué pour les risques liés à la vie privée des utilisateurs, le projet sera soumis à un débat et à un vote cette semaine.

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar