in

Le chapelet connecté du Vatican déjà piraté

On vous expliquait il y a quelques jours que le Vatican avait décidé de commercialiser un chapelet connecté, sans doute pour inciter les jeunes générations à se rapprocher davantage de la religion. Mais à peine mis sur le marché ce chapelet 2.0 s’est fait pirater par un hacker qui s’est empressé d’en informer le Vatican.

Une faille de sécurité dans le logiciel du chapelet connecté du Vatican

Lancé le mardi 15 Octobre dernier, le chapelet connecté du Vatican a refait parler de lui très peu de temps après sa sortie, mais pas pour de bonnes raisons.

Les développeurs de cette app pour le Vatican ont été assez réactifs et ont rapidement corrigé la faille de sécurité.

Le hacker français a d’ailleurs attendu qu’un correctif soit appliqué sur l’application avant d’expliquer la démarche qui lui avait permis d’accéder aux données d’un utilisateur :

Si vous n’avez pas encore acheté le votre (99 euros ce n’est finalement pas si cher payé pour aller au Paradis) il suffit de vous rendre sur le lien suivant.

Le chapelet connecté du Vatican déjà piraté #2

Le chapelet connecté du Vatican déjà piraté #3

Jeremy Mathon

Développeur FullStack, Digital Nomad, voyageur dans l'âme, Jérémy est actuellement étudiant en région Lilloise. Passionné d'high-tech, jeux vidéo et cinéma, il espère que ces articles vous plairont.

Pour inciter les jeunes à prier, le Vatican lance un chapelet connecté

Havr Brightlock : cette serrure connectée se déverrouille avec le flash de votre smartphone