Astéroides : la bombe nucléaire proposée par les ingénieurs

18 octobre 2021
Antho

On a tendance à l'oublier dans nos petites vies rythmées par les tracas du quotidien mais... l'apocalypse nous guette ! L'impact d'un astéroïde géant est considéré par les chercheurs comme l'une des causes probables de la fin de notre espèce. C'est pourquoi un groupe d'ingénieurs a récemment mis en lumière une solution bien connue par tous les fans de science-fiction : la bombe atomique ! Comme l'a dit un grand sage un jour : "quand on n'a pas de technique, il faut y aller à la "z*b".

"Pulverize It"

Astéroides : la bombe nucléaire proposée par les ingénieurs

Les auteurs de l'étude ont détaillé leur méthode dans un document technique long comme le bras (comme quoi, il ne suffit pas d'appuyer sur un petit bouton rouge) mis en ligne sur le site de l’Experimental Cosmology Group de l’Université de Californie à Santa Barbara.

Sobrement baptisée "Pulverize it" ou "PI" pour les intimes, la méthode en question consiste à pulvériser le ou les astéroïdes menaçant notre belle planète bleue à l'aide d'explosifs ou, pour les cas les plus urgents, à l'aide de bombes nucléaires. La suite de la chanson vous la connaissez : l'astroïde explose en petits morceaux... pas si inoffensifs !

La pluie d'astéroïdes, un moindre mal

Astéroides : la bombe nucléaire proposée par les ingénieurs #2

Les chercheurs redoutent que les débris non détruits par lors de l'explosion et lors de la pénétration dans l'atmosphère n'endommagent des infrastructures et ne blessent (ou tuent ! ) des gens. Mais on parle ici de limiter la casse. Et quand on sait qu'un gros caillou de 19 m de large s'est écrasé à Tcheliabinsk en 2013 et que sa force de l'explosion représentait 30 fois celle d'Hiroshima on se dit qu'il faut bien faire confiance aux ingénieurs de temps en temps ! Et puis, cela reste bien plus efficace que les prières.

100 secondes pour agir !

Astéroides : la bombe nucléaire proposée par les ingénieurs #3

Les chercheurs à l'origine du plan PI envisageraient de lancer des tiges de pénétration de 1.8 à 3 mètres de long, embarquant les bombes et propulsés à l'aide de fusées. Sans ça, l'explosion aurait des airs de feux d'artifices pour milliardaire mégalo ! Celles-ci pourraient être lancées environ 100 secondes avant l'impact. Pour les roches un peu plus grosses, de quelques centaines de mètres de diamètre par exemple, le plan prévoirait d'intervenir une dizaine de jours avant l'impact.

Sinon, il y a Bruce.

Astéroides : la bombe nucléaire proposée par les ingénieurs #4