Le gouvernement algérien coupe internet dans tout le pays pendant le bac

Depuis l’avènement des smartphones, de nombreux étudiants n’hésitent pas à utiliser leur téléphone pour chercher les réponses qu'ils ne connaissent pas ou accéder à leurs anti-sèches pendant les examens.

Le gouvernement algérien coupe internet dans tout le pays pendant le bac #1

C'est un vrai problème de société, auquel aucun pays n'avait trouvé de réponse satisfaisante... jusqu'à aujourd'hui. En effet pour l'édition 2018 du baccalauréat, le gouvernement algérien n’a pas hésité à prendre des mesures extrêmes pour empêcher les étudiants de tricher pendant les épreuves du baccalauréat : couper purement et simplement Internet dans la totalité du pays pendant chacune des épreuves du baccalauréat du 20 au 25 juin.

Une mesure comme vous vous en doutez qui a non seulement fait des mécontents mais a surtout provoqué la pagaille dans de nombreuses entreprises.

Le gouvernement algérien coupe internet dans tout le pays pendant le bac #2

Des mesures anti-triche pour empêcher des fraudes massives comme en 2016

Ces coupures sont prévues pour durer une heure seulement au début de chaque épreuve, afin d'éviter la fuite des sujets sur les réseaux sociaux, dont de "faux" retardataires pourraient profiter.

Une décision liée à l'actualité de 2016, où une fraude massive a été mise en place pour le bac : plusieurs responsables scolaires avaient diffusé des sujets du bac sur les réseaux sociaux. Les autorités avaient ensuite procédé à plusieurs arrestations et contraint une grande partie des candidats à repasser les épreuves.

Le gouvernement algérien coupe internet dans tout le pays pendant le bac #3

Mardi dernier, Nouria Benghabrit, la ministre de l’Éducation nationale n’a pas manqué d’expliquer les motivations qui ont poussé le gouvernement à prendre des mesures aussi sévères :

Seul l’effort paye et seul de compter sur soi procure cette joie inégalable que nous ressentons quand nous avons décroché notre baccalauréat par notre effort personnel.

Des mesures ultra-strictes pour le bac 2018

L’année dernière, le gouvernement a pris des mesures moins strictes pour éviter que les événements de 2016 ne se reproduisent. Il avait notamment fait en sorte que les réseaux sociaux soient bloqués pendant les périodes d’examens. Malheureusement, cette méthode ne s’est pas révélée efficace puisqu'on a quand même détecté des fuites dans les centres.

Cette année, le gouvernement algérien a tout d’abord installé des caméras de surveillances accompagnées de brouilleurs de télécommunications dans les centres d’impressions des sujets d’examen, et mercredi, il a également commencé à couper internet sur l’ensemble du territoire pendant la première heure de chaque épreuve du bac :

Le gouvernement algérien coupe internet dans tout le pays pendant le bac #4

Mais ce n’est pas tout, tous les téléphones et tablettes (des étudiants et des surveillants) ont également été interdits dans les salles d’examens des 2.108 centres du pays et pour détecter les éventuels fraudeurs, des détecteurs de métaux ont été installés à l’entrée de ces derniers.

Le gouvernement algérien coupe internet dans tout le pays pendant le bac #5

De premiers incidents suite à ce brouillage

Comme vous pouvez vous en douter ces coupures ont provoqué des incidents, dont en particulier le blocage du système d’enregistrement des passagers à l'aéroport d'Alger... et ce n'est que le début !

Interrogée à ce sujet, la ministre a simplement déclaré :

Nos enfants méritent qu’on soit un peu dérangés pour eux

Et vous que pensez vous de cette mesure ? Un peu extrême non ?

Couper Internet dans tous le pays pendant le bac

Et tu peux aussi laisser un commentaire

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar

Publisher Google+