Un Youtubeur assassiné par un baron de la drogue à cause d'une vidéo

Alors que les blogueurs, YouTubeurs et autres « digital nomads » sont de plus en plus nombreux, certains oublient parfois l’impact que leurs vidéos et leurs articles peuvent avoir sur le reste du monde, dans la vraie vie.


Digital Nomad : le boulot de rêve de la génération Y

Qui ne serait pas tenté de troquer son bureau contre une plage paradisiaque, d’abandonner la grisaille et la routine pour pouvoir travailler d’où bon vous semble ?

Un Youtubeur assassiné par un baron de la drogue à cause d une vidéo #1

Les digital nomads, ou encore technomades, voyagent tout en travaillant grâce à internet, un mode de vie qui séduit de plus en plus de jeunes et de moins jeunes, même si seule une poignée franchissent le cap.



Si toutefois vous souhaitez vous lancer dans le nomadisme digital, posez vous les questions suivantes :

  • Qu’aimez-vous faire ?
  • Quelles sont vos compétences ?
  • À qui voulez-vous vous adresser ?
  • Que souhaitez-vous partager ?

Les métiers où le nomadisme digital est possible sont nombreux : web-designer, rédacteur web, blogueur, photographe et bien d’autres encore.
Les contenus que vous pouvez produire peuvent donc être divers et variés allant du podcast aux vidéos en passant pas les articles, etc.

A vous de choisir le type de support le plus adapté à votre activité, les opportunités étant nombreuses. Le plus important est de soigner la qualité de vos contenus mais ce n’est pas suffisant. En effet si vous voulez vraiment percer, il vous faudra monter en compétence sur plusieurs métiers différents (montage vidéo, webdesign, community management, ecommerce, etc.) avant d’avoir suffisamment de revenus pour tout sous-traiter, et la route sera longue…

Youtubeur : un métier à risques ?

Une fois votre chaîne YouTube ou vos autres réseaux sociaux suffisamment développés, il vous faudra également faire preuve d’un minimum de bon sens et être vigilants sur le contenu des vidéos que vous posterez ou des articles que vous écrirez.

Un Youtubeur assassiné par un baron de la drogue à cause d une vidéo #2

Si ce n’est pas le cas, vous prenez le risque de finir dans des situations aussi dramatiques que El Pirata de Culiacan ou Monalisa Perez…

El Pirata de Culiacan assassiné par un baron de la drogue

Juan Luis Lagunas était un jeune youtubeur de 17 ans connu sous le pseudo de El Pirata de Culiacan. Avec seulement 4000 abonnés Youtube mais aussi 260.000 followers Instagram est presque 1 millions d’abonnés Facebook, il était l’un des influenceurs les plus populaires du Mexique.

Un Youtubeur assassiné par un baron de la drogue à cause d une vidéo #3

Malheureusement, son ascension a violemment pris fin le 18 décembre dernier : alors qu’il buvait un verre à la terrasse d’un bar avec des amis, il a essuyé une quinzaine de coups de feu et est mort sur le coup.
Un assassinat en réponse à l’une de ses vidéos partagées sur YouTube, dans laquelle il insultait ouvertement un des barons de la drogue d’un cartel local surnommé El Mencho.

Un Youtubeur tué par accident pour une vidéo virale

Une fin funeste qui n’est pas sans rappeler une autre tragédie liée à la folie des YouTubeurs. L’été dernier, un jeune homme a proposé à sa compagne la youtubeuse Monalisa Perez de partager une vidéo dans laquelle il voulait prouver qu’un simple livre pouvait stopper une balle.

Un Youtubeur assassiné par un baron de la drogue à cause d une vidéo #4

Une idée complètement stupide dont vous imaginez sans peine l’issue : l’expérience à viré au désastre et le jeune homme y a trouvé la mort, laissant sa compagne enceinte sous le choc.

Et si j’ai un cerveau mais que je suis une quiche en montage vidéo ?

Bien sûr, ces deux exemples sont assez extrêmes et restent heureusement des exceptions. Si vous n’en êtes qu’à vos débuts, peu de personnes verront vos vidéos et trouver une arme à feu sera légèrement plus compliqué en France que de l’autre coté de l’océan.

Ceci étant, voici quelques conseils pour bien débuter en vidéo.

Un Youtubeur assassiné par un baron de la drogue à cause d une vidéo #5

Avant même de commencer, il faudra vous équiper du matériel adéquat pour réaliser vos vidéos. Si un smartphone permet en théorie de capter des vidéos correctes, un équipement un peu plus professionnel est toutefois recommandé :

  • un bon appareil photo (si possible un reflex)
  • un micro de qualité
  • un ordinateur suffisamment puissant pour faire du montage vidéo dans de bonnes conditions
  • un logiciel de montage vidéo
  • et bien entendu une connexion à internet fiable là où vous vous trouverez

Si vous n’avez pas encore fait vos courses, lors de vos achats portez une attention particulière au poids de votre matériel (il vaut toujours mieux voyager léger).

Ayant commencé avec un reflex Canon EOS, c’est clairement la gamme que je vous conseillerai, ces appareils disposant d’une excellente ergonomie et d’un bon rapport qualité prix. Comptez 350€ pour les premiers prix.

Pour les micros, il vaut mieux éviter les casques-micros pour se tourner vers des micros cardioides (terme qui correspond à la réponse en fréquence) qui permettent de filtrer les bruits parasites ambiants. Comptez 150€.

Pour ce qui est de l’ordinateur, inutile d’un PC surgonflé de gamer, mais une bonne configuration sera tout de même recommandée :

  • un processeur avec 4 ou 8 coeurs
  • 16 Go de RAM ou plus
  • un disque SSD d’au moins 128Go (plus c’est mieux)
  • et un écran Full HD

En version portable vous pourrez trouver des machines qui répondent à ce cahier des charges aux alentours de 750€.

Coté montage vidéo, PC et mac proposent gratuitement des logiciels (Windows Movie Maker et iMovie) qui sont parfait pour apprendre les bases, mais demeurent un peu limités. Il existe un large panel de logiciels payants simples et intuitifs, et personnellement j’utilise Movavi Video Suite qui permet en particulier de publier ses vidéos directement sur sa chaîne YouTube, et propose même une version dédiée aux Gamers avec des partages sur Twitch.
La version de base est gratuite, mais je vous recommande la version pro (indispensable pour une utilisation correcte) qui coûte moins de 50€.

Si on fait donc les comptes, pour démarrer dans des conditions optimales il vous faudra débourser moins de 1500€ (oui c’est quand même une somme), ce qui ne vous empêche évidemment pas de commencer à faire vos première vidéos avec le matériel dont vous disposez déjà.

Enfin une fois que votre chaîne commencera à devenir populaire, pensez à lire cet article : on vous y explique comment bénéficier des 2 millions de subventions proposés par le CNC ;)

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar