Apple se prend 2 procès pour avoir ralenti les anciens iPhone

Si vous avez un iPhone 6, vous avez sans doute fait la mise vers iOS 11 il y a quelques semaines. S’il n’est pas étonnant que ce nouvel OS soit un peu plus gourmand, et donc ralentisse un peu votre précieux, cette mise à jour a eu des effets bien plus importants que prévus sur les iPhone âgés de plus d’un an, les rendant dans certains cas presque inutilisables de lenteur.

On vous en parlait hier, Apple s’est finalement exprimé sur ce point et a admis ralentir volontairement ses anciens modèles sous iOS 11 au prétexte d’en protéger les batteries.
Une mesure absolument honteuse, qui va encore un cran plus loin que les stratégies d’obsolescence programmées que nous connaissons déjà.

Dans ce type de situation, les consommateurs français n’ont pas vraiment de recours et si la colère gronde, il n’y a malheureusement pas grand chose à faire, à part partir à la concurrence.

S’il y a peu de chances que les clients français aient un jour droit au moindre dédommagement, chez nos amis américains il pourrait en être autrement.

Apple se prend 2 procès pour avoir ralenti les anciens iPhone #1

2 recours collectifs contre Apple

Suite à la publication du communiqué officiel d’Apple, un client du nom de Stefan Bogdanovich a déposé un premier recours collectif (une class action) contre la société.

Ses accusations ne sont pas vraiment discutables, puisqu’il accuse Apple d’utiliser cette nouvelle “fonction” afin de pousser ses clients à investir dans des appareils plus récents.
Il exige par conséquent de recevoir une compensation financière pour les dommages causés, d’autant que ce processus de bridage des anciens iPhone a été mis en place de manière arbitraire et à l’insu des utilisateurs.

Apple se prend 2 procès pour avoir ralenti les anciens iPhone #2

A peine quelques heures plus tard, cinq autres clients ont déposé un deuxième recours collectif devant le tribunal de Chicago, accusant Apple de pratiques trompeuses, immorales et contraires à l’éthique
Leur avocat James Vlahakis accuse la firme de Cupertino d’avoir trahi la loyauté de ses clients pour les forcer à débourser de l’argent pour un nouveau téléphone.

Compte tenu de la situation il ne serait pas étonnant de voir d’autres plaintes déposées dans les prochains jours.

A noter que même si une prochaine mise à jour d’iOS rendait le réglage optionnel, les démarches en cours iront jusqu’au tribunal avec potentiellement des millions de dollars de dommages et intérêts à débourser pour Apple 

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar