Les voitures autonomes de Mercedes sacrifieront le piéton pour sauver le conducteur

Anthony
21 décembre 2019
Anthony Brogat

Skynet s’immisce t-il déjà dans nos voitures autonomes ? Mercedes a récemment indiqué que ses futurs modèles intelligents devront sauver la vie de leur conducteur quoi qu’il en coûte. Et si cela signifie écraser une piéton (adulte, enfant ou bébé ! ) la machine se montrera froide, implacable et redoutablement efficace.

Piétons, craignez les Mercedes !

Les voitures autonomes de Mercedes sacrifieront le piéton pour sauver le conducteur

C’est décidé, les Mercedes de niveau 4 et 5 seront programmées pour préserver le conducteur et ses passagers au détriment des piétons. Et dans tous les cas de figure ! Ne commencez pas à vous triturer les méninges avec les 3 lois de la robotique ou avec des scénarios du genre « oui, mais si c’est un couple avec une poussette qui traverse ». La machine exécutera son programme, un point c’est tout.

C’est Christophe von Hugo, responsable de la sécurité sur les voitures autonomes, qui exprimé la décision prise par le fabricant allemand. Il faut reconnaître que son interview donnée au magazine Car and Driver fait un peu froid dans le dos :

Si vous savez que vous pouvez sauver au moins une personne, il faut la sauver. Il faut sauver celle dans la voiture. S’il y a une certitude qu’une mort peut être évitée, alors ça doit devenir la priorité numéro un.

Bon il faut aussi avoir à l’esprit une autre donnée importante.

Des voitures autonomes plus sécuritaires que jamais

Les voitures autonomes de Mercedes sacrifieront le piéton pour sauver le conducteur #2

La décision de Mercedes peut choquer. Mais n’oublions pas que les voitures autonomes de demain seront conçues pour éviter les accidents et maîtriser des situations qu’un conducteur en chair et en os ne pourrait même pas voir venir. Pour von Hugo cela ne fait aucun doute :

Il y a des situations que les conducteurs d’aujourd’hui ne peuvent pas maîtriser. On ne peut pas prévoir ce qui va se passer aujourd’hui, et les véhicules ne le peuvent pas non plus. La voiture autonome saura juste, et de loin, mieux les gérer qu’un conducteur humain moyen.

Les questionnements éthiques doivent-ils pour autant disparaître ?

Anthony
Anthony  1941 articles
  Laisse un commentaire
Avatar