Trump s’acharne sur Huawei et les chinois se vengent sur Apple

Solidarité ou représailles ? On ne sait pas vraiment comment qualifier la situation. Toujours est-il que la récente décision du gouvernement américain contre Huawei n’a pas plu aux chinois et qu’ils ont déjà organisé des représailles… contre Apple.

Une tentative des USA d’enterrer Huawei

Donald Trump a récemment signé un décret qui pénalise les constructeurs chinois à plusieurs niveaux, les entreprises américaines boycottant les équipements de télécommunication chinois. Mais en plus de cela, Google vient aussi de retirer sa licence Android à Huawei pour se conformer à la décision de la Maison Blanche.

Et comme si cela ne suffisait pas, des sociétés comme Qualcomm, Intel ou encore Broadcom prévoient de suspendre leurs collaborations avec Huawei, notamment, en ne lui fournissant plus de composants électroniques.

Le géant chinois a bien évidemment décidé de réagir, et les conséquences pourraient êtres lourdes sur une certaine société américaine avec une Pomme.

Apple pris entre deux feux

Alors que les Etats-Unis et la Chine font un bras de fer de plus en plus enflammé, une société en particulier se trouve entre l’enclume et le marteau : Apple.

Trump s’acharne sur Huawei et les chinois se vengent sur Apple

Depuis la promulgation du décret américain, les internautes chinois s’insurgent contre le traitement de Huawei et comptent déverser leur insatisfaction sur les sociétés américaines basées en Chine. Le bouc-émissaire qu’ils ont choisi ? Apple.

Les internautes chinois ont, en effet, partagé leur mécontentement sur Weibo, un réseau social chinois, sur lequel on peut lire des publications telles que :

Les fonctions de Huawei sont comparables à celles des iPhones d’Apple, voire en mieux. Nous avons une telle alternative, pourquoi utilisons-nous encore Apple ?

Ou encore un message depuis un appareil iPhone disant :

Quand j’aurai de l’argent, je changerai de smartphone

Il semblerait que les chinois songent à changer de téléphone mobile, ce qui serait très fâcheux pour Apple.

En effet la Chine est le 3ème marché pour Apple en valeur derrières les USA et l’Europe, et représente plus de 17% de son chiffre d’affaire. Alors que les chiffres de vente de la société sont déjà en légère baisse, ce n’est pas vraiment le moment de perdre des clients, n’est-ce pas Tim ?

Rappelons également que la moitié des iPhone sont fabriqués en Chine, et que si le pays prend lui aussi des mesures économiques, les conséquences pourraient être désastreuses pour Apple…

Micka
Micka  20 articles
  Laisse un commentaire
Avatar