Perte de la licence Android pour Huawei : quelles conséquences pour les utilisateurs ?

Micka
21 mai 2019
La Rédaction

Comme on vous en parlait récemment, les Etats-Unis ont mis Huawei sur la liste rouge des sociétés à risque, avec qui les sociétés américaines ne peuvent plus collaborer. Le gouvernement américain base sa décision sur des suspicions selon lesquelles la société entretiendrait des liens avec les services de renseignements chinois et, ce qui porterait atteinte à la sécurité nationale.
Mais quelles sont les conséquences directe pour nous, les utilisateurs de produits Huawei ?

Les smartphones, tablettes et montres Huawei sur Android continueront de fonctionner…

Google assure aux utilisateurs d’appareils Huawei que les services Google Pay et les mesures de sécurité afférentes demeureront intacts. Les applications Google déjà installées sur vos appareils continueront de fonctionner.

Sur Twitter, le compte Android offiicel a précisé que cette décision n’était pas rétroactive :

Autrement dit, elle ne concerne que les prochains terminaux et par exemple le Honor View 20, le Mate 20 ou le P30, continueront de profiter du Play Store.

… mais il n’y aura quasiment plus de mises à jours applicatives ou OS Android

Toutefois, vos applications ne seront plus mises à jour tant que Huawei sera banni du secteur commercial de Google, en particulier et des Etats-Unis en général.

Le géant américain ne garantit pas qu’ils recevront les prochaines mises à jour d’OS non plus. Huawei devra donc attendre que les mises à jour arrivent sur l’Android Open Source Project (Android Open Source Project) pour les proposer. Or cette version est privée de tous les services créés par Google, dont en particulier le Google Play Store.

Huawei devra utiliser des services alternatifs sur tous ses terminaux

Perte de la licence Android pour Huawei : quelles conséquences pour les utilisateurs ?

Les chinois compensent déjà l’absence de Google sur le territoire chinois avec des services proposés par des géants comme Tencent ou Baidu, et Huawei utilise déjà un app store alternatif depuis 2010.

Le constructeur pourrait donc être obligé de proposer ces services tiers sur tout le globe.

Huawei pourrait remplacer Android par Kirin OS

Une autre option plus risquée pour le constructeur serait de se passer définitivement d’Android.

En effet Huawei a initié à il y a déjà plusieurs années le développement d’un OS alternatif, Kirin OS, basé sur Linux, qui serait déjà opérationnel :

« Nous développons notre propre système d’exploitation pour des considérations stratégiques : s’ils décident de nous couper l’accès à Android, nous ne seront pas condamnés » expliquait Ren Zhengfei, fondateur de l’entreprise chinoise, en avril 2018.

Perte de la licence Android pour Huawei : quelles conséquences pour les utilisateurs ? #2

Toutefois le dirigeant des services Logiciels Pro de Huawei, Wang Chenglu, a tenu à mettre les choses au clair :

La réponse est non ! En tout cas, ce n’est pas une option pour le moment

En effet, les applications Android n’étant pas à priori encore compatible avec ce nouvel OS, un lancement sans un écosystème solide ne pourrait se solder que pas un échec cuisant…

Huawei en danger sur le marché européen

Si cette décision américaine aura peu d’incidence en Chine, où les applications Google sont déjà boycottées et remplacées par d’autres services chinois comme Baidu, le chiffre d’affaires de Huawei sur le marché européen risque, lui, de prendre un grand coup.

En effet, sans mise à jour et sans accès aux services Google sur ses nouveaux smartphones, Huawei et Honor risquent de décevoir leurs clients et de commencer à les perdre, alors que Xiaomi ou OnePlus gagnent chaque jour des parts de marché.

Espérons que le constructeur arrivera à se sortir de ce mauvais pas, car ses terminaux sont parmi les meilleurs du marché. Alors bon courage, Huawei !

Micka
Micka  20 articles
  Laisse un commentaire
Avatar