Toys'R'Us bientôt sous la bannière de la Grande Récré ?

Le marché du jouet français a abordé une semaine très difficile avec des rendez-vous en justice pour deux grandes enseignes en difficulté : ToysRUs et la Grande Récré. Plusieurs candidats étaient en lice. Hier le tribunal de commerce de Paris a scellé le destin de La Grande Récré en tranchant en faveur du plan de continuation du PDG Jean-Michel Grunberg associé au fonds Financière Immobilière de Bordeaux de Michel Ohayon. Les deux hommes voient grand, très grand, et postulent aussi à la reprise de Toys’RUs France.


ToysRUs et la Grande Récré nouveaux magnas tricolores du jouet ?

Toys R Us bientôt sous la bannière de la Grande Récré ? #1

Après de longues délibérations le tribunal de  commerce de Paris a tranché : le plan de la Fnac Darty est rejeté au profit de celui du PDG Jean-Michel Grunberg. Le dirigeant – fils du fondateur et aussi PDG de Lundendo la société-mère – pourra compter sur un allié de choix en la personne de Michel Ohayon à la tête du FIB.

Le projet de Jean-Michel Grunberg prévoit la « sauvegarde des emplois » et la « pérennité de l’entreprise » avec des budgets prévisionnels qui « crédibilisent les perspectives de redressement » de Ludendo. La FIB doit apporter 30 millions de cash à la holding pour relancer l’enseigne.



Michel Ohayon devra ainsi reprendre les 104 magasins possédés en direct par Ludendo ainsi que ses 734 salariés français. Mais l’homme voit plus loin encore. Son ambition : reprendre également la filiale française ToysRUs (elle aussi en redressement judiciaire) et fédérer les deux enseignes sous la bannière de La Grande Récré.

Réussira t-il ce pari un peu fou, celui de fusionner deux géants déchus pour en faire LE nouveau champion du jouet tricolore et contrôler ainsi 18% du marché français du jouet ?

Le tribunal de commerce d’Evry tranchera aujourd’hui même sur la question de la reprise des 52 magasins Toys’R »Us France.

Face au FIB deux concurrents sérieux : Pierre Mestre, fondateur et président du groupe Orchestra, et Jellej Jouets créée par Cyrus Capital, un fonds créancier des entités américaines du groupe Toys’R’Us.

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar