Un platiste se tue à bord de sa fusée artisanale

Mike Hughes alias « Mad Mike » le plus célèbre des platistes a trouvé la mort samedi dernier dans le crash de sa fusée artisanale, dans le désert au sud de Barstow. L’américain de 64 ans, ingénieur autodidacte et cascadeur de l’extrême, voulait prouver que la Terre est plate en s’élevant au-dessus de la « ligne invisible » à une centaine de kilomètres d’altitude.

Palmarès d’un vrai casse-cou

Un platiste se tue à bord de sa fusée artisanale

Mike Hughes était réputé pour être un vrai casse-cou malgré ses 64 printemps et pratiquait depuis des décennies les cascades les plus spectaculaires. On parle ici de sauts de longue distance à bord de limousines ou des sauts en parachutes depuis des fusées à vapeur assemblées par ses soins.

En 2014, celui que l’on surnommait aussi « Daredevil » avait pris la voie des airs à quelques 419 m au-dessus du sol à bord de l’une de ses créations. La fusée en question avait malheureusement explosé, ne le blessant que très légèrement. Mike Hughes avait trompé la mort de justesse, ce qui ne l’avait pas découragé pour autant.

En 2018, il avait retenté l’expérience en plein désert de Mojave et avait alors atteint une altitude de 579 m avant d’atterrir sain et sauf après une énième défaillance technique ayant gêner le lancement de la fusée. L’atterrissage assez violent lui avait tout de même infligé une blessure dans le dos.

Les parachutes arrachés lors du décollage

Un platiste se tue à bord de sa fusée artisanale #2

« Cette année… j’irai dans l’espace » avait-il posté sur Facebook. Déclarant officiellement que selon lui, la Terre est plate comme un frisbee, l’homme s’était mis en tête d’atteindre les 110000 m d’altitude afin de faire tomber la conspiration.

Le lancement a eu lieu samedi dernier. Selon les premiers constats, les parachutes se seraient déchirés lors de la mise à feu, condamnant immédiatement Mike Hughes. Justin Chapman, écrivain indépendant, qui a assisté au lancement explique que « la fusée est montée en arc de cercle et est redescendue tout droit » et que M. Hughes « a atterri à environ 800 mètres de la rampe de lancement ». Il faudra attendre les résultats d’une enquête officielle pour confirmer la défaillance et en connaître la cause.

Mad Mike, faux-platiste ?

Un platiste se tue à bord de sa fusée artisanale #3

D’après certaines personnes ayant étudié son cas de près, Mike Hughes n’était peut-être pas le platiste que l’on croyait. Même s’il était un adepte de la théorie du complot, il n’était peut-être pas convaincu pour autant que la Terre est plate. Il se serait surtout emparé du « phénomène platiste » pour attirer les sponsors et repousser ses propres limites.

  Laisser un commentaire
Avatar