Une oeuvre de Banksy adjugée à 1 million d'euros s'autodétruit en pleine vente aux enchères

Le canular s’est déroulé en pleine vente aux enchères à Sotheby’s à Londres. Une oeuvre de Banksy – la célèbre “Girl with Balloon” – a connu un sort funeste quelques minutes après avoir été adjugée pour la modique somme 1.185 million d’euros, laissant l’assistance en état de choc…

Une broyeuse à papier cachée dans le cadre

Si les talents de peintre de Bansky ne sont plus un secret pour personne, sa capacité à taquiner son monde ne cesse d’étonner. Alex Branczik, responsable de Sotheby’s n’a pas caché sa surprise mais ne semble pas mécontent pour autant de s’être fait “bankser” selon ses propres mots.

Il faut dire que l’artiste s’est surpassé en installant dans l’épais cadre doré de son tableau Girl with Ballon une déchiqueteuse à papier qui n’a bien sûr fait qu’une bouchée de l’oeuvre.

La scène de destruction absolument surréaliste s’est ainsi déroulée sous les yeux écarquillés du commissaire priseur, du personnel de Sotheby’s et des acheteurs.

La maison d’enchères précise ce dont on pouvait se douter :

C’est certainement la première fois dans l’histoire de la vente aux enchères qu’une oeuvre d’art se déchiquette automatiquement après être passée sous le marteau

De son côté l’artiste performeur s’est contenté d’un “Going, going, gone” comprenez “adjugé, disparu”.

Une performance qui a (nouveau) un prix

Après l’incident inattendu, l’acheteur – qui n’était pas sur place – a bien sûr été informé de l’état de son bien. C’était bien la moindre des choses. Ce qui n’est clair en revanche, c’est la valeur de l’oeuvre dont le statut pourrait passer d’illustration à performance.

Alex Branczik précise que le tableau et son déchiqueteur de cadre pourraient ainsi valoir encore plus chers.

Banksy roi de la com ? Ou porteur d’un vrai message sur notre monde autodestructeur ?

La vraie question est de savoir comment la maison Sotheby’s a pu passer à côté du dispositif…

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar