Ce maquillage peut tromper les logiciels de reconnaissance faciale

Les caméras de surveillance fleurissent à tous les coins de rue, dans les lieux publics comme les propriétés privées. Si vous non plus vous ne voulez plus être pisté 24 heures sur 24, un informaticien russe a trouvé une solution originale pour tromper les logiciels de reconnaissance faciale : un maquillage très particulier.

On vous observe, on vous surveille

C’est un constat : nous sommes de plus en plus surveillés, et ça ne va pas aller en s’arrangeant.

En France en 2012 935.000 caméras de surveillance avaient été déclarées à la CNIL.
En 2014, le rapport d’information n°2311 de l’Assemblée nationale française annonçait l’installation de 50.000 caméras de surveillance par l’Etat français et les collectivités.

Ce maquillage peut tromper les logiciels de reconnaissance faciale

Dans les autres pays du monde, le constat n’est guère plus rassurant : des pays comme la Chine ou la Russie implantent des logiciels de reconnaissance faciale presque partout sur leur territoire aussi bien dans les rues que dans les métros, les lieux publics, les lieux de travail, etc. Certains policiers sont même équipés de lunettes spécialement conçues à cet effet.

Un informaticien en avait marre de se sentir surveillé

Grigory Bakunov est informaticien chez Yandex, le Google russe.
Se sentant espionné en permanence par les logiciels de reconnaissance faciale, il a décidé de réagir :

La reconnaissance faciale est utilisée par un certain nombre de personnes qui ont des objectifs variés et c’est compliqué de se déplacer dans Moscou en évitant les caméras.

Pour duper ces dernières, il a ainsi imaginé une méthode insolite : se mettre quelques lignes sur le visage, une sorte de maquillage futuriste, pour embrouiller les systèmes de reconnaissance faciale. En effet, grâce aux formes et aux couleurs contrastées de ces maquillages, les caméras de surveillance ne parviennent plus à mettre un nom sur les personnes qui les portent.

Ce maquillage peut tromper les logiciels de reconnaissance faciale #2

Ça marche certes, mais d’un point de vue esthétique, comment dire …

Ce maquillages anti-reconnaissance faciale ne sera pas commercialisé

Bien que Bakunov garde le mystère sur les algorithmes qu’il a utilisés pour mettre au point ces motifs, il assure toutefois que ces maquillages permettent de se déplacer tout en trompant le regard analytique des caméras de surveillance.

Ce maquillage peut tromper les logiciels de reconnaissance faciale #3

Toutefois, conscient que son invention pourrait être utilisée à mauvais escient par des criminels, Grigory Bakunov a décidé de ne pas mettre en vente ses maquillages :

La probabilité que quelqu’un utilise ce service pour commettre des actes répréhensibles est trop élevée.

Vous avez donc peu de risque de croiser des individus dans la rue avec ces maquillages futuristes, par contre des lunettes anti-reconnaissance faciale comme les Privacy Visor devraient rester efficaces …

Micka
Micka  20 articles
  Afficher les commentaires
Avatar