Cette entreprise a revendu 100.000 iPhone et iPad censés partir à la casse

Eliran
2 novembre 2020
Eliran

GEEP Canada est un ex-partenaire d’Apple, chargé de détruire les iPhone et iPad destinés à la casse, sauf qu’ils ont réparé et revendu plus de 100 000 de ces appareils. Apple les attaque aujourd’hui en justice et réclame 22 millions de dollars.

GEEP Canada a réparé et revendu 18% des appareils qui devaient partir à la casse

De janvier 2015 à décembre 2017, Apple a confié à GEEP Canada plus de 530 000 iPhone, 25 600 iPad et 19 200 Apple Watch. Sauf que selon The Verge un audit commandé par Apple a montré que 18% de ces appareils destinés à être détruits ont étés réparés, remis en circulation et revendus par GEEP Canada.

Cette entreprise a revendu 100.000 iPhone et iPad censés partir à la casse

Apple a découvert ce problème en s’apercevant que des appareils supposément détruits continuaient de se connecter à internet.

Il est d’ailleurs tout à fait possible qu’un plus grand nombre d’appareils défectueux aient été remis en état et revendus, mais n’aient pas encore été activés.

3 employés de GEEP Canada seraient responsables de cette arnaque

L’entreprise canadienne qui décline toute responsabilité dans ces malversations a toutefois identifié 3 employés ayant pris part à cette arnaque et aussitôt intenté une action en justice contre eux.

Une démarche qui n’a pas satisfait Apple pour autant dans la mesure où les 3 « employés » sont des cadres supérieurs de la société de recyclage d’iPhone et donc agissaient probablement avec l’accord de la direction.

Au delà de la dispute entre entreprises, la revente d’appareil recyclé pose surtout des problèmes pour les clients finaux, comme l’a expliqué Appel dans un communiqué :

Les produits envoyés au recyclage ne sont plus adéquats pour être vendus aux consommateurs et s’ils sont réparés avec des pièces de contrefaçon, ils pourraient même causer de graves problèmes de sécurité avec des risques de défaillance électrique ou de batterie.

Apple réclame 22,7 millions de dollars de dédommagement

Apple a demandé 22,7 millions de dollars en dommages et intérêts à son ancien prestataire et décidé de gérer le recyclage ou la destruction de ses appareils obsolètes en interne à l’aide de robots de démontage Daisy et Dave.

Cette entreprise a revendu 100.000 iPhone et iPad censés partir à la casse #2

La gestion des déchets est devenue une question centrale pour de nombreuses entreprises technologiques, comme Apple. La firme américaine s’efforce d’améliorer ses pratiques environnementales en réduisant son empreinte carbone. En aout 2020, l’ONU constatait que seulement 17,4% des déchets sont collectés et recyclés. Un peu angoissant tout ça …

DOSSIERS
  Laisser un commentaire
Avatar