Facebook a perdu 100 milliards de Dollars en Bourse aujourd'hui

C'est un nouveau record pour Facebook qui enregistre en ce jour une baisse de plus de 18% du cours de son action. Mais si Facebook s'est bel et bien pris Wall Street en pleine face il n'y aurait a priori pas de vraies raisons de paniquer...




Facebook en chute libre ?

Facebook a perdu 100 milliards de Dollars en Bourse aujourd'hui

Jour funeste que ce jeudi 26 juillet qui a vu un géant tombé de toute sa hauteur. Facebook a réalisé la pire fonte boursière jamais enregistrée en une seule séance : 18% soit une perte de plus de 100 milliards de dollars de capitalisation. Des résultats historiques.

En comparaison les autres géants de la tech que sont Apple, Microsoft et Amazon n'ont -respectivement - jamais dépassé les 43 milliards, 35 milliards et 32 milliards de perte en une seule séance.

Pour rappel, le précédent détenteur du record n'était autre que... Facebook.


Les résultats de Facebook sont-ils si mauvais ? Non, mais...

Des investisseurs déçus

Facebook a publié hier soir des résultats trimestriels qui ont semé le trouble auprès des actionnaires. Malgré une croissance de 42 % au deuxième trimestre sur un an, le groupe de Mark Zuckerberg n'a pas convaincu ses investisseurs qui s'attendaient à mieux. Et on les comprend. A la même période l'an dernier, Facebook affichait une hausse de 47.1%. En 2016 ce chiffre était monté à 52%.

La raison d'une telle baisse : le nombre d'utilisateurs actifs sur la plateforme, une donnée ô combien stratégique. Globalement le réseau compte 1.471 milliards de comptes actifs par jour et progresse de 11% par an. Petit bémol : aux Etats-Unis le nombre d'utilisateurs actifs stagne à 185 millions, en Europe il recule même de 3 millions au 2ème trimestre par rapport au premier trimestre. Et inutile de préciser qu'il s'agit là des marchés les plus rentables. Quand on pense que les analystes tablaient sur 2.25 milliards par jour...

La raison invoquée par Facebook pour expliquer ce phénomène serait le mise en application de la réglementation RGPD. Les scandales répétés auront finalement rattrapé le groupe.

Mais, toujours d'après les analystes, il n'y aurait à l'heure actuelle pas de signes observables d'une chute durable des revenus publicitaires de la plateforme. Et précisons également que, malgré sa chute spectaculaire, Facebook a su maintenir son cours au-dessus du plus bas atteint après le scandale du Cambridge Analytica. De quoi relativiser donc...

On peut toutefois avoir une petite pensée pour Mark Zuckerberg dont la fortune s'est effritée à hauteur de 16 milliards de dollars, le faisant passer de la 3ème à la 6ème dans le classement mondial des milliardaires de Bloomberg.

Ne t'inquiète pas Mark, tu vas te refaire. Pour lui faire un don.

Anthony
Anthony  1715 articles
  Laisse un commentaire
Avatar