En Chine, le personnel d'entretien est pisté avec un GPS

Utiliser un traceur GPS pour pister le personnel de ménage, une entreprise chinoise l’a fait ! Après les caméras très haute résolution, les lunettes connectées à reconnaissance faciale, les puces et les uniformes géolocalisés (pour les étudiants) la Chine repousse aujourd’hui encore les limites du contrôle avec des montres connectées qui surveillent et qui « boostent » les employés.

La technologie au service du mal

En Chine, le personnel d'entretien est pisté avec un GPS

Si d’aventure vous vous retrouviez à travailler en Chine et que votre employeur vous offrait une montre connectée, un conseil : fuyez ! A Nanjing, les employés de ménage d’une société locale ont fait les frais de cet étrange cadeau high tech et de la puce GPS qu’il renferme.

Non seulement la montre est capable de suivre les moindres faits et gestes des employés mais elle peut aussi les secouer à grand coup d’alarme si ceux-ci restent statiques plus de 20 minutes. La technologie au service de la dictature, maintenant une réalité !

Bien sûr, cette news a fait polémique et a contraint l’entreprise en question à revoir sa politique de surveillance. La montre devra toujours être portée pendant le service mais elle ne pourra plus inciter les employés à travailler en cas d’immobilité prolongée. Mais ceux-ci demeureront tout de même traçables à tout moment de la journée.

En Chine, la dictature de la surveillance, et beaucoup d’autres formes de dictatures, ont la vie dure. Et les progrès technologiques ne vont pas arranger les choses…

  Laisse un commentaire
Avatar