Voici la toute première photo d'un trou noir

Anthony
11/04/19
Anthony Brogat

Ce mercredi 10 avril, des astronomes ont dévoilé en exclusivité la première photo d’un trou noir. Ce petit exploit a été rendu possible par un consortium international de chercheurs baptisé « Event Horizon Telescope », composé de huit radiotélescopes situés sur quatre continents différents.

La photo a été dévoilée quelques minutes après le début de six conférences de presse organisées simultanément à Bruxelles, Santiago du Chili, Shangai, Taipei, Tokyo et Washington.

Une véritable percée scientifique qui a malheureusement été moyennement bien accueillie par le grand public. Et pour cause : l’image est floue…

Un trou noir à 63 millions d’années-lumières

Voici la toute première photo d'un trou noir

Christopher Nolan nous a tous bien berné ! En réalité, un trou noir, ça ressemble à ça :

Même avec un super réseau de télescopes, pas facile de photographier un objet infiniment massif dont le champ gravitationnel avale tout, lumière y compris.

Le trou noir en question nous vient de la galaxie M87, située à quelques 5,9602602e+20 kilomètres. A pareil distance, et dans le noir complet qui plus est, pas étonnant que l’image soit floue. Blague à part, pour contourner ce problème, les astronomes ont étudié les contrastes, les déformations sur la matière et surtout les « disques d’accrétion » qui entourent le trou noir. Ces derniers se composent de matière accumulée devenue extrêmement chaude et lumineuse.

Ainsi, comme l’explique le CNRS, l’image en montre beaucoup plus qu’on ne pourrait le croire à première vue.

Une structure d’anneau avec une région centrale circulaire et obscure.

La structure orange correspond à la matière surchauffée autour du trou noir

La photo du trou noir dévoilée par EHT est belle une avancée pour les scientifiques et permet aujourd’hui de confirmer le fonctionnement de ce phénomène.

Précisons que cet exploit est le fruit d’une collaboration entre 200 scientifiques et ingénieurs, mais aussi et surtout le fruit du travail de Katie Bouman. Alors qu’elle était étudiante au MIT, la jeune scientifique avait supervisé le développement d’un algorithme de reconstruction d’images, celui-la même qui a permis de mettre bout à bout les photos des huit télescopes.

Dans la communauté scientifique, l’émotion est grande. Côté grand public aussi, d’une certaine façon :

Voici la toute première photo d'un trou noir #2

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar