Au Japon des chercheurs mettent au point accidentellement un verre qui se répare tout seul

Un scientifique japonais a mis au point un verre révolutionnaire capable de se réparer simplement en brisant les bouts brises ensemble. Vers une nouvelle ère de smartphones auto régénérants ?

Une découverte tout à fait fortuite

Au Japon des chercheurs mettent au point accidentellement un verre qui se répare tout seul #1

Lorsque le professeur Takuzo Aida demande à Yu Yanagisawa de préparer le polymère “polyéther thiocarbamide” en vue de réaliser un nouveau type d’adhésif (capable de fonctionner sur surface mouillée), il ne s’attend à ce que son étudiant découvre accidentellement un verre aux propriétés auto réparatrices. L’étudiant lui-même n’en a d’abord pas cru ses yeux et on a donc recommencé l’expérience pour être sûr de sa découverte. Les faits sont là : en resserrant les deux parties d’un morceau de verre brisé pendant seulement trente secondes et à une température de 21°C, le jeune chercheur a réussi a reformer un seul et même bloc solide.

https://youtu.be/fP–cjG7o5g

Des résultats étonnants

Au Japon des chercheurs mettent au point accidentellement un verre qui se répare tout seul #2

Si le concept n’est pas nouveau (ils existent déjà des matériaux capables de réparer des égratignures superficielles) c’est la première fois qu’un verre régénère de façon si spectaculaire des dégâts aussi profonds. Le professeur Takuzo Aida et son équipe de chercheurs de l’Université du Japon sont formels : cette nouvelle matière est la toute première à pouvoir se régénérer à température ambiante. Les chercheurs nippons expliquent que :

Dans la majorité des cas, il faut chauffer le verre à une température d’environ 120°C ou plus pour qu’il fusionne et se répare

Ils précisent également que :

Le polymère est hautement robuste et peut être réparé grâce à une simple compression de la surface fracturée pendant une à six heures.

Plusieurs heures de compression, c’est long direz-vous. Mais après cette longue réparation le verre retrouverait toute sa force. On ignore si les scientifiques ont l’intention de commercialiser ce matériau révolutionnaire mais on parie que les géants de l’électronique vont se jeter dessus comme la misère sur le pauvre monde…

  Laisse un commentaire
Avatar