in ,

Google Chrome intègre désormais un AdBlock qui élimine automatiquement les publicités intrusives

Le bloqueur de publicités de la firme de Mountain View a débarqué le 15 février 2018 sur le navigateur Chrome. Sa principale fonctionnalité est le blocage transparent de toutes les publicités ne correspondant pas aux standards de la Coalition for Better Ads, un groupement composé d’acteurs du web dans lequel figurent Facebook ou Microsoft.

Google Chrome intègre désormais un AdBlock qui élimine automatiquement les publicités intrusives

  • Passing : votre site est éligible et n’encourt aucun risque de blocage
  • Warning : certaines de vos publicités sont jugées intrusives et doivent être supprimées ou améliorées
  • Failing : vos publicités sont non seulement intrusives mais Google risque de bloquer toute publicité émanant de votre site si vous ne prenez aucune mesure corrective dans les 30 jours suivant la notification de Google

Google mettra-t-il un terme au règne d’Adblock Plus ?

Si conférer une bonne expérience de navigation figure parmi les objectifs principaux que Google veut atteindre avec ce bloqueur de publicités, il n’en demeure pas moins que, parallèlement, la firme désire également faire de l’ombre à son rival Adblock Plus.

Google Chrome intègre désormais un AdBlock qui élimine automatiquement les publicités intrusives #3

Et il se trouve que ce dernier fait sa promotion principalement… via des publicités intrusives justement !

L’adblock de Google espère ainsi porter un coup double à son concurrent, en proposant une alternative transparente et en bloquant ses propres publicités, mais aussi faire de l’ombre à Brave le navigateur sans pub de la fondation Mozilla.

Utilisez-vous déjà un bloqueur de publicités ?

D’ailleurs, utilisez-vous déjà un bloqueur de publicités dans votre navigateur ?

Utilisez-vous un bloqueur de publicités ?

Andy Rakotondrabe

De simple pigiste, je suis devenu un passionné des NTIC. Cela dit, je reste un rédacteur web confirmé et tout ce que cela implique...

Gagnez 10.000€ dimanche en jouant sur smartphone à Bethewone avec Julien Lepers

Non le tweet de Kylie Jenner n’a PAS fait perdre 1,3 milliards à Snapchat