Dimanche 20 Août 2017

Wonder Woman ne sera pas diffusé au Liban à cause de la nationalité de Gal Gadot

Gilles Vidotto
2/06/17
Gilles Vidotto
Fiche du film Wonder Woman
Wonder Woman
4

Titre original : Wonder Woman
Sortie : 07/06/2017
Réalisation : Patty Jenkins
Avec : Chris Pine, Danny Huston, David Thewlis, plus
  16 NEWS SUR CE FILM

Le Liban ne diffusera pas le film Wonder Woman. La raison ? La nationalité de l’actrice principale dérange.
Une décision prise par le bureau de boycott d’Israël et relayée par la Ministère de l’Intérieur libanais.

Wonder Woman ne sera pas diffusé au Liban à cause de la nationalité de Gal Gadot

Tous les supports promotionnels autour du film Wonder Woman ont disparu des rues libanaises en l’espace d’une nuit.
Le blockbuster des studios DC Comics et Warner Bros, qui devait sortir dans les salles obscures libanaises ce mercredi 1er juin, fait l’objet d’un boycot national à cause de la nationalité de la comédienne Gal Gabot qui dérange.

L’affaire ne s’arrête pas là, puisque le film a carrément été déprogrammé de tous les cinémas du pays. Le ministre de l’Économie et du Commerce du pays du Cèdre, Alain Hakim a sollicité plusieurs groupes de pression très actifs sur les réseaux sociaux pour l’aider en ce sens. C’est donc sans surprise que le groupe de pression anti-israélien Campaign to boycott supporters of Israel in Lebanon a salué l’interdiction du film.

Gal Gabot, victime du « terrorisme culturel au Liban »

Depuis l’été 2006, le Liban est en guerre avec Israël.
Le pays applique, de longue date, une loi qui proscrit les produits israéliens et il empêche aussi les citoyens libanais d’avoir des contacts avec Israël.

Toutefois sur les réseaux sociaux, des militants libanais se sont vivement opposés à cette décision, en appelant à « s’opposer au terrorisme culturel au Liban ».

Wonder Woman ne sera pas diffusé au Liban à cause de la nationalité de Gal Gadot

Si Wonder Woman est un produit hollywoodien, la nationalité israélienne, la popularité et le parcours de l’actrice Gal Gabot ont été fatals au long-métrage.
En effet, la jeune femme est née à Rosh HaAyin (à une vingtaine de kilomètres de Tel-Aviv) et si elle a été élue en 2004 Miss Israël, elle a aussi été instructrice militaire pour les jeunes recrues au sein de Tsahal.

En 2014, Gal Gabot avait d’ailleurs pris position dans le conflit entre les deux pays et avait aussi dénoncé sur son compte Facebook « les horribles actes perpétrés par le Hamas« .

Gal Gadot déjà victime de boycott au Liban

Au Liban, ce n’était pas la première fois que Gal Gabot fait l’objet d’un boycott.
En 2016, lors de la sortie de Batman V Superman, dans lequel l’actrice faisait ses premiers pas dans la peau de Wonder Woman, les passages où elle apparaissait à l’écran avaient été censurés pour des raisons similaires.
Si le blockbuster avait toutefois été diffusé en version raccourcie, on se demande à quoi il pouvait bien ressembler amputé de la bataille finale dans laquelle l’amazone combat Doomsday…

Rassurez vous, ce boycott se limitera au Liban : d’autres pays arabes comme la Tunisie, l’Égypte, l’Algérie, ou encore les Émirats Arabes unis, ont bien prévu des projections de Wonder Woman pour ce mois de juin.

De notre coté on est impatients de découvrir le film qui a reçu de très bonnes critiques, et qui sera le premier film DC/Warner à être projeté à la presse avant sa sortir (ce soir même pour être précis).

Noter : Wonder Woman

dans quel pays le film wonder woman ne sera pas diffuse

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+