in ,

Freebox v6 : une vraie révolution ?

Freebox v6 : une vraie révolution ?

Free a dévoilé ce matin sa Freebox v6, modestement appelée freebox Révolution : un pied de nez à la Neufbox Evolution ?

Pour le reste il y a de quoi donner le sourire non ? 😀

Services

Coté services, la nouvelle Freebox rappelle beaucoup la GoogleTV :

  • Interface entièrement repensée (il était temps)
  • Navigation full internet depuis la TV
  • Fenêtre de prévisualisation des chaînes
  • Connexion à la base de donnée Allociné pour les informations sur les films et les séries
  • Application Store, avec notamment des jeux HD développés par Gameloft

Une proposition aussi « désagréable » pour les fournisseurs de contenus que la Google TV ?

La prévisualisation des autres chaines au sein d’un flux TV a de quoi déplaire aux fournisseurs de contenus (TF1 en premier pour ne pas le citer), puisque c’est une incitation à changer de chaîne.

Pour la navigation full internet c’est encore pire, puisque l’internaute qui surfe sur sa TV n’est plus soumis aux publicités des chaines de télévision…

Une attaque frontale des autres opérateurs sur leurs offres 4Play

L’annonce de cette nouvelle Freebox a été aussi l’occasion d’annoncer une petite révolution dans l’offre 3Play de Free : les appels vers les mobiles tous opérateurs nationaux en France métropolitaine seront inclus dans le forfait.

Quand on sait que Free autorise les appels SIP, ça signifie que si vous disposez par exemple d’un iPhone équipé de Fring, et d’une connection Wifi : vous pourrez aussi téléphoner gratuitement depuis votre mobile vers n’importe quel mobile !

Si le tarif de l’offre Free ne change par pour les clients non dégroupés, les autres devront payer 5,99€ de plus par mois soit un forfait 3Play dégroupé à 35,98 €/mois.

Un pied dans la place des consoles next gen

En proposant avec sa box une manette gyroscopique et un joypad, Free tente une percée du coté des consoles, pourtant bien implantées dans les foyers français.

Si les premières tentatives des opérateurs sur ce terrain s’étaient soldées par un échec, Free pourrait changer la donne en signant un partenariat avec Gameloft :

  • Qu’est ce qui a fait le succès de la Wii ? Les jeux d’arcade et les casual games
  • Quels sont les jeux les plus faciles à développer sur cette nouvelle Freebox ? tout pareil !
  • Quel type de jeux développe Gameloft ? Je vous laisse deviner !

La liste des premiers jeux Gameloft qui seront disponibles est plutôt attractive :

  • Asphalt 5
  • N.O.V.A
  • Real Football 2011
  • Uno
  • Let’s Golf 2
  • Gangstar 2

Je la veux ! Je la veux !

Les premières livraisons de Freebox auront lieu début janvier 2011.

Si vous n’êtes pas encore client Free, vous pouvez souscrire dès aujourd’hui à cette offre par téléphone au 1044 ou sur http://www.free.fr.

Si vous êtes déjà abonné dégroupé chez Free, la migration vers le forfait Freebox Révolution V6 vous coûtera

119.99€ moins 29,99 € par année d’ancienneté.

Attention si vous avez déménagé votre ancienneté a été remise à zéro (merci à Kevin Morin pour ces corrections).

Il vous suffit ensuite de vous rendre dans votre espace client pour faire une demande.

Vous devrez ensuite procéder à un échange avec votre ancienne Freebox auprès d’un point Kiala.

Freebox v6 : une vraie révolution ? #2

Freebox v6 : une vraie révolution ? #3

Freebox v6 : une vraie révolution ? #4

Freebox v6 : une vraie révolution ? #5

Freebox v6 : une vraie révolution ? #6

Freebox v6 : une vraie révolution ? #7

Freebox v6 : une vraie révolution ? #8

Freebox v6 : une vraie révolution ? #9

Freebox v6 : une vraie révolution ? #10

Freebox v6 : une vraie révolution ? #11


Pour une présentation en vidéos de la nouvelle Freebox, rendez-vous sur le site de Free sinon vous pouvez aussi télécharger le Communiqué de presse officiel de Free.

Fabien Elharrar

Ingénieur ENSAM Paristech et diplômé du MBA de l'ESSEC, Fabien est blogueur, editeur du réseau PXNetwork et Consultant Marketing et Internet.

Il ne faut pas croire tout ce qu’on voit sur internet

Une animation Powerpoint de 450 pages à tomber par terre