Dimanche 25 Juin 2017

Makers et adeptes du Do it Yourself : lancez-vous dans l'e-commerce

Fabien Elharrar
2/10/15
Fabien Elharrar

Le do it yourself (DIY) et le « home made » sont de plus en plus à la mode. Ces 2 tendances ont le vent en poupe et avec la démocratisation des imprimantes 3D le mouvement devrait encore s’accélérer.

Le Do it Yourself à l'heure du e-commerce
Seulement si de plus en plus de créateurs en herbe essaient de vivre de la vente de leurs créations, ils sont rapidement confrontés à des problématiques de référencement ou d’e-commerce qui vont au delà de leurs compétences et surtout ne les passionnent pas du tout (et on les comprend).

Il serait toutefois dommage de se décourager trop vite, car en suivant quelques conseils simples, vous pourrez vendre en quelques clics vos produits aux 4 coins du monde.

Ceci étant dit commençons par le commencement : votre vitrine sur internet !

Bien choisir son outil de vente

Vous avez de superbes produits, mais pas de site. La vraie question est donc à ce stade : par où commencer pour devenir le roi ou la reine des internets ?

Oubliez les blogs

Laissez tout de suite tomber les moteurs de blogs standards (wordpress.com, blogger, etc.). Si ces plateformes sont parfaites pour bloguer, elles ne permettent pas de mettre en place un site e-commerce avec paiement et tout ce qui va avec.

Le Do it Yourself à l'heure du e-commerce
Vous devez avoir votre blog pour développer votre univers auprès de vos clients (on y reviendra un peu plus bas) mais vous risquez d’être vitre limités quand il s’agira de prendre des commandes et d’encaisser des paiements.

On passe donc à la suite !

Les places de marché

Vous pouvez opter pour une place de marché spécialisée dans la vente de produits faits maison.
Les 2 plateformes les plus connues sont Etsy et Dawanda, A Little Market ayant été racheté l’an dernier par Etsy (vous trouverez un comparatif détaillé des plus connues ici).

Le Do it Yourself à l'heure du e-commerce

Leur principal avantage est de vous offrir une interface et une infrastructure e-commerce simples en échange d’un pourcentage sur vos ventes un peu comme le proposent en moins bien les boutique eBay et Amazon.
Par contre vous allez vous retrouver avec toute une ribambelle de concurrents juste à coté de votre boutique, concurrents que vos clients potentiels n’hésiteront pas à aller voir avant de passer commande chez vous …

Montez votre site e-commerce

Noooooon ne partez pas tout de suite ça peut être simple ! Si si je vous assure (bon ça peut aussi être très compliqué si vous vous lancez sur Magento).

Le Do it Yourself à l'heure du e-commerce

Vous pouvez donc créer vous-même votre boutique en ligne qui vous permettra de vendre vos produits.
Si cela peut sembler compliqué aux premiers abords, cela ne l’est pas vraiment en réalité quand on connaît les bons outils. Un certains nombre d’hébergeurs proposent des pack clef en main avec nom de domaine et site web e-commerce pré-installé (comme celle de 1&1 par exemple) qui vous permettront de créer votre boutique sans savoir coder.

Après qui dit site dit quand même un peu de réglages, mais si vous êtes fan de DIY ça devrait même vous plaire quand il s’agira de personnaliser votre site.

Cela vous prendra plus de temps que de simplement créer un compte sur Etsy mais  :

  • vous pourrez choisir un ou plusieurs designs et vous créer votre propre univers
  • vous ne paierez que vos frais d’hébergement fixes soit moins de 100€ par an et non un pourcentage qui peut vite devenir conséquent
  • et vous ne serez pas noyé dans une masse de vendeurs concurrents

Quelques conseils pour bien démarrer votre e-commerce

Maintenant que vous avez choisi comment vendre vos créations (quelle que soit la solution retenue) il faut penser à faire venir les clients potentiels sur votre boutique si vous souhaitez rencontrer le succès tant attendu.
Pour cela, voici quelques conseils simples qui pourront vous faire gagner du temps.

Soignez les photos de vos produits

Une belle présentation est très importante pour susciter l’envie d’acheter chez le client potentiel.
Faites attention à l’éclairage, pensez à faire une photo sur un fond neutre et s’il s’agit d’un vêtement, n’oubliez pas de prendre une photo de celui-ci porté !

Ne vous préoccupez pas de Google mais utilisez votre réseau

Volontairement on n’a pas abordé jusqu’ici les problématiques de référencement (comment apparaître dans les premiers résultats de Google) qui mériterait une looooooooooongue série d’articles.
Il faut juste retenir que le SEO dans le domaine du e-commerce est une jungle et que pour se frotter aux plus grands il faut de gros moyens techniques et financiers.

Le Do it Yourself à l'heure du e-commerce

Vous avez par contre bien plus de chances d’arriver à vous faire connaitre en utilisant votre réseau personnel et professionnel :

  • Participation active à des groupes de discussion sur Facebook ou sur des sites DIY
  • Animation de vos réseaux sociaux avec des photos de vos réalisations (Facebook, Instagram, Pinterest, Tumblr)
  • Echanges avec des blogueurs/blogueurs sur Hellocoton
  • Participation à des salons et événements « in real life »
  • etc.

Facebook, Twitter, Instagram ou Pinterest sont parfaits pour partager des contenus visuels et vous faire connaître. Ils risquent donc de devenir rapidement vos meilleurs amis !

Créez votre propre blog

On vous a dit qu’on allait y revenir !
Un blog vous permettra d’être plus proche de vos clients et de répondre à leur soif d’information. Faites des articles tutoriels, présentez vos méthodes de travail et tout ce qui a un rapport avec votre activité.

Le Do it Yourself à l'heure du e-commerce

Vous pourrez récolter des emails de personnes qui aiment ce que vous faites et insérer ici et là des liens vers votre e-commerce dans vos articles et votre newsletter.
Et puis il faut aussi le reconnaître, animer son blog est aussi quelque-chose d’amusant !

Enfin n’hésitez pas à contacter des blogueurs qui parlent de votre secteur d’activité pour vous faire connaître.

Renseignez-vous aussi sur les techniques du e-commerce

Evidemment vous pouvez aller (beaucoup) plus loin si vous en avez envie.
Selon les chiffres de la FEVAD, 57 milliards d’euros ont été dépensés en 2014 auprès des 160.000 boutiques en ligne en françaises.

Le Do it Yourself à l'heure du e-commerce

Si vous souhaitez approfondir le sujet, l’idéal serait dans ce cas d’assister à la prochaine édition du congrès des infopreneurs.
Ce sera l’occasion de rencontrer et d’échanger avec de nombreux indépendants qui comme vous gagnent leur vie sur internet.

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+