Killer Sally : Meurtre sous stéroïdes

En 1995, le jour de la Saint-Valentin, alors que Ray McNeil, champion national de bodybuilding, est en train d’étrangler sa bodybuildeuse de femme, Sally saisit une arme et l’abat de deux balles. Ayant déjà été impliquée dans des affaires de violences domestiques, Sally a invoqué la légitime défense, une décision prise en une fraction de seconde pour sauver sa vie.

L’accusation a avancé qu’il s’agissait d’un meurtre prémédité motivé par la vengeance d’une épouse jalouse et agressive aux allures de « brute », de « tyran » et de « monstre ». Qualifiée de « femme atypique » et de « princesse musclée » par les médias, Sally prétend avoir passé sa vie à faire le nécessaire pour survivre, prise dans un cycle de violence qui a commencé dès l’enfance et s’est terminé avec la mort de Ray. Ce récit complexe d’un crime réel aborde la violence domestique, les disparités entre hommes et femmes et le monde du bodybuilding.

Belascoarán

BLOCKBUSTER