in

DollHouse : ou comment une série d’enfer passe à la trappe

Il y a des séries comme ça qui possèdent tous les ingrédients pour faire quelque chose de bien : un scénario original, des bastons, et de multiples rebondissements. On ajoute à ça une Eliza Dukshu dont le rôle a été cousu sur mesure, et des seconds rôles très travaillés et par là-même attachants. Malheureusement DollHouse, malgré une bonne recette passe complètement inaperçue. Et la 20th Century Fox Television décide d’arrêter la série à la saison 2.

Mais comment explique-t-on cet échec ?

DollHouse : ou comment une série d’enfer passe à la trappe #2

Cette série est addictive comme un bon Naruto. A la fin de l’épisode « Viiiiiiiiiiiiiiiiite on met l’autre ! ! ! » si bien que tu éteins fébrilement ta tv à 5 heure du mat avec un petit sentiment de frustration. La complexité de l’héroïne et son instabilité nous entraîne dans des situations qui ne tiennent qu’à un fil où nous attendons le moment fatidique où tout va péter. Dollhouse joue sur les émotions du spectateur les amenant parfois dans le malsain, le drôle, ou le romantique.

Bref, tout y était pour que ça marche, mais les américains en ont décidé autrement en arrêtant la série par manque d’audience. Pour ne pas décevoir les fans ils ont tout de même poussé la série jusqu’à la deuxième saison pour assurer une fin digne de ce nom. Sans être transcendante, la chute reste correcte bien qu’un peu rapide. Deux épisodes néanmoins pourront vous perturber en fin de saison 1er et 2 nous entraînent 10 ans plus tard en plein chaos. Ces deux épisodes à saison différente sont tous les deux liés et vous surprendront par leur manque soit d’intérêt, soit de cohérence.

Bande annonce Dollhouse

DollHouse : ou comment une série d’enfer passe à la trappe #3

Dollhouse

  • Action, Drame, Mystère, Science-fiction, Thriller
  • Création 2009
  • Network FOX (US)
  • Saisons 2
  • Avec Alan Tudyk, Olivia Williams, Eliza Dushku, Dichen Lachman, Fran Kranz, Alexis Denisof, Summer Glau, Tahmoh Penikett, Keith Carradine, Enver Gjokaj, Reed Diamond, Miracle Laurie

1 place à gagner pour l’avant première de Boardwalk Empire ce soir

2 parodies sanguinolantes de Dexter