Une vertèbre imprimée en 3D pour vaincre le Cancer

Une vertèbre imprimée en 3D pour vaincre le Cancer
Mettre la technologie de l’impression 3D au service de la médecine, en voilà une bonne idée ! Dans l’hôpital universitaire de Pékin on est persuadé que les imprimantes 3D pourront sauver de très nombreuses vies. Elles en ont d’ailleurs déjà sauvé une : celle d’un garçon de 12 ans atteint d’une tumeur maligne dans le cou.

Un jeune homme condamné

Il s’appelle Minghao, c’est un passionné de football qui donne tout ce qu’il a sur le terrain. Lors d’un match, il se blesse légèrement. Rien de grave.
Sauf qu’au cours de ce qui devait être un examen de routine, les médecins lui détectent une tumeur cancéreuse au niveau de la 2ème cervicale. Pour Minghao tout s’effondre.

Une avancée incroyable

Une vertèbre imprimée en 3D pour vaincre le Cancer #2
Des médecins de l’hôpital universitaire de Pékin entendent parler du jeune homme et décident de tenter une expérience sans précédent pour le sauver.
Armés d’un imprimante 3D dernière génération, ils mettent au point la toute 1ère vertèbre personnalisée, une vertèbre en tout point identique à « l’originale ».

Le risque de rejet est minime, l’incompatibilité physionomique étant inexistante.
Reste encore à greffer la vertèbre artificielle dans le cou du garçon…

Un marathon dans la salle d’opération

Une vertèbre imprimée en 3D pour vaincre le Cancer #3
5 heures ! Il aura fallu 5 heures d’opération extrêmement délicate pour retirer la vertèbre cancéreuse et la remplacer par sa version 2.0.
Et devinez quoi ? Le succès est total !

La vertèbre 3D épouse parfaitement l’anatomie du jeune patient et n’a nécessité pour cela l’emploi d’aucune vis ni joint.

Bilan de l’expérience : les médecins sont très optimistes quant à la guérison de Minghao et prédisent déjà un grand avenir aux imprimantes 3D dans le secteur médical.

Le squelette, c’est fait.
A quand un organe interne ? Un foie ? Un rein ? Un poumon ? Reste encore à trouver « l’encre »…

Anthony
Anthony  1647 articles
  Afficher les 2 commentaires
Avatar