Changement d'heure : la Commission Européenne veut l'abolir dès 2019

Dès 2019 vous n’aurez plus besoin d’avancer votre montre en mars et de la reculer en octobre. Le Parlement européen et le Conseil de l’UE pourraient adopter la proposition d’abolition du changement d’heure dès mars 2019 pour tenir le calendrier. La commissaire Violeta Bulc appelle les gouvernements à se coordonner entre eux pour choisir de manière définitive entre l’heure d’été et l’heure d’hiver.

La fin du changement d’heure

Changement d heure : la Commission Européenne veut l abolir dès 2019 #1

Dans son discours d’état de l’union prononcé dans l’hémicycle du Parlement européen à Strasbourg, le Président de l’exécutif européen Jean-Claude Junker a présenté sa proposition de mettre fin à l’obligation (impopulaire) d’avancer et de reculer les horloges. « Le changement d’heure doit être aboli et ce très rapidement » explique t-il. « Les États membres doivent décider eux-mêmes si leurs citoyens doivent vivre à l’heure d’été ou à l’heure d’hiver »

Rappelons que la Commission avait mis en ligne cet été une consultation publique à laquelle 4.6 millions de personnes avaient participé. 84% d’entre elles s’étaient dit favorables à cette mesure.

Le dernier changement obligatoire aura ainsi lieu le 31 mars 2019 pour l’heure d’été et le 27 octobre 2019 pour les états qui choisiront l’heure d’hiver. Il faudra pour cela que le Parlement européen et le Conseil de l’UE adoptent la proposition au plus tard en mars 2019. « J’espère que le Parlement et le Conseil auront la même perception et trouveront des solutions compatibles avec notre marché intérieur. Le temps presse » précise Junker.

Alors heure d’été ou heure d’hiver ?

Changement d heure : la Commission Européenne veut l abolir dès 2019 #2

Une fois la proposition définitivement adoptée, ce sera « aux États membres de déterminer l’heure qu’ils souhaitent garder : heure d’été ou heure d’hiver  » précise Violeta Bulc, commissaire en charge des Transports.

Si le risque que des pays voisins adoptent des heures différentes est théoriquement possible, Bulc se dit « sûre » que les états membres « vont faire un effort » pour se coordonner.

Au final, ça ne va résorber le chômage, le trou de la sécu ni celui de la couche d’ozone mais au moins on aura plus besoin d’une semaine pour se remettre de chaque changement.

DOSSIERS
  Laisse un commentaire
Avatar