Breaking Bad : Bryan Cranston dévoile sa scène préférée et ce n'est pas celle que vous croyez

La série Breaking Bad a récemment soufflé ses 10 bougies. Il y a 10 ans Walter White et Jesse Pinkman nous faisait découvrir les avantages financiers et les nombreux inconvénients humains de l'univers de la meth bleue dans un thriller - souvent - d'une grande violence. Bryan Cranston, l'interprète du calculateur Heisenberg en a profité pour revenir sur sa scène préférée, toutes saisons confondues. Et après réflexion, c'est sûrement la plus choquante de toute la série...

Une scène sans dialogue

Breaking Bad : Bryan Cranston dévoile sa scène préférée et ce n est pas celle que vous croyez #1

Tournée des médias oblige, les acteurs de Breaking Bad ont dévoilé leurs ressentis suite à l'expérience qu'a été pour eux le tournage des 5 saisons de cette série mythique.

Lors d'une précédente interview, Bryan Cranston avait déjà dévoilé la scène qui avait été la plus traumatisante à jouer pour lui, à savoir la mort par overdose de Jane, la petite amie de Jesse. Un moment-clé de la série (qui entraînera toute une série de catastrophes) où son  personnage d’Heisenberg sombre un peu plus du côté obscure.

A l'occasion de l'anniversaire de la série, l'acteur en a profité cette fois-ci pour révéler sa scène préférée. Une scène au moins aussi traumatisante, enfin surtout pour le spectateur.

Souvenez-vous de l'épisode "Dead Freight"  de la saison 5 au cours de laquelle les deux comparses - et leurs deux nouveaux associés très douteux - s'en prennent à un train transportant de la méthylamine, ingrédient de base de la meth bleue. Le braquage du train se passe sans encombre, sans arme ni violence jusqu'au moment où un gamin en moto vient saluer le groupe de truands, sans se douter un seul instant de leur méfait.

C'est le moment que choisit Todd pour sortir son arme et abattre l'enfant d'une balle dans la tête. Pas de dialogue, juste un signe de main, le bruit d'une moto en arrière plan, un cri et un coup de feu :

Pour Bryan Cranston, cette scène résume à elle seule le message véhiculé par la série :

Tout devait se passer dans les temps, et tout s’est passé comme il le fallait ! C’était fantastique ! Je me souviens des personnages qui célèbrent ça, euphoriques d’avoir réussi le coup du siècle. […] Un peu plus tard, une vie innocente est prise quand débarque ce jeune sur sa moto. Il est juste là. Alors que Jesse et Walt réfléchissent à une solution, 'Oh putain, mais que va-t-on faire ?', le personnage de Jesse Plemons sort son flingue et le tue. Et c’était… 'Oh Mon Dieu' !

C’est un récit si magnifiquement construit : OK, vous voulez faire l’expérience des grands moments de Walter White ? Vous voulez être dans ce train au côté de Jesse Pinkman ? Partagez cette joie, cher public. Et maintenant, voilà les répercussions du business dans lequel ils sont. Voilà ce qui arrive quand vous oubliez qu’il y a une morale connectée et des conséquences à chaque action. C’était incroyable.

On aurait plutôt parier sur la mort de Hank, prévisible mais non moins brutale.

Voilà qui donne malgré tout envie de tout reprendre depuis le début, à l'époque où Walter White avait encore des cheveux et un slip blanc. Et puis 5 saisons c'est si vite passé...

Breaking Bad : Bryan Cranston dévoile sa scène préférée et ce n est pas celle que vous croyez #2

Breaking bad

bryan cranston réalisations

bryan cranston

DOSSIERS
Planning complet Séries TV

Breaking bad

bryan cranston réalisations

bryan cranston

  Laisse un commentaire
Avatar

Publisher Google+