Test WoW Cataclysm : l’appel du héros

En décembre 2010, Blizzard sortait son dernier bébé, longue suite d’une série à succès : World Of Warcraft Cataclysm. L’extension tombait à pic, les aventuriers d’Azéroth commençaient à tourner en rond, crachant sur la facilité  toute casual du précédent Lich. Ainsi Blibli, pour ne pas perdre définitivement ses gamers fait un compromis entre la difficulté de Vanilla et la honteuse accessibilité de Lich.

wow-cataclysm-1024x640

Cataclym : Un jeu de kévin ?

Quelques mois après sa sortie, déjà quelques gamers boudent ce nouvel opus. Pour autant, Blizzard ne s’en inquiète pas outre mesure, toujours number one des MMORPGS. Que nous apporte réellement Cataclysm ? S’adresse t-il plus à un public large ou de gamers ? Et bien la réponse n’est pas si simple. Entre les nouvelles améliorations dans l’interface, une ergonomie travaillée,  ou encore les facilités apportés pour le déplacement ou le leveling … tout nous indique qu’encore une fois, on va sérieusement s’faire chier dans les donjons ! Et pourtant, Blizzard a cette fois-ci prévu le coup : difficulté mise à niveau dans les premières instances (belle surprise à Ombrecroc oO) et celles de Cataclym pour les HL (high level) avec le grand retour des crowd control (Adieu les palatanks qui foncent dans le tas et les dps no-brain).

C’est bien pour commencer !

Pour réellement voir ce que Cata avait dans le ventre, j’ai décidé de créer une Worgenette drood super classe. On commence dans une nouvelle zone de nooby : Gilnéas, où l’on découvre comment d’humains nous finîmes en loups-garou. Bref, une fois sortie de cette ville non sans mal (à cause des nombreux bugs), j’explore à nouveau les régions pour petit aventurier débutant (Orneval, Marche de l’Ouest …), et je dis bien à nouveau ! Car nonobstant le fait que Cataclym a provoqué de nombreuses cassures et failles et donc a considérablement modifié la cartographie Azérothienne, les quêtes ont également changé, devenant plus interactives avec le milieu, et souvent plus fun, si bien qu’avancer une critique sur cet add-on sans avoir goûter aux plaisirs du reroll n’aurait aucun sens. On regrettera simplement que l’Outreterre depuis sa sortie n’a bénéficié d’aucun dépoussiérage et reste toujours réduite à une simple zone de passage pour level 58-68.

Des graphismes améliorés, de nouveaux sorts, des nouvelles races, Cataclysm fait plaiz’  aux bas level, qui découvriront toute la richesse de l’extension contrairement aux 80 qui feront la course au 85 et ne verront dans ce nouvel add-on qu’une nouvelle zone de quête. Il s’agit d’un petit retour au sources qui n’oublie pas d’atteindre un public large, un jeu consensuel en somme, qui plaira à tous.

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+
Your Shape Fitness Evolved : le jeu qui rend ton sport plus joyeux !

Fermer