Mercredi 28 Juin 2017

Ils vendent leur fille pour acheter un iPhone et une moto

Fabien Elharrar
12/03/16
Fabien Elharrar

Il y a des histoires dont ont espère sincèrement qu’elle soient des canulars, mais ce n’est malheureusement pas le cas de celle-ci.

Un jeune père chinois avait la garde de sa petite fille de 18 jours. La mère qui ne désirait pas cet enfant le lui avait laissé, et était partie refaire sa vie dans une autre ville.

Ils vendent leur fille pour s'acheter un iPhone et une moto

Mais le bébé encombrait le jeune papa de 19 ans et lui demandait argent et attention, comme tout nourrisson.

Il vend sa fille pour s’acheter un iPhone

Il a alors eu une idée absolument ignoble pour résoudre tous ses problèmes d’un coup : il a cherché et trouvé en ligne un acheteur pour sa fille, a convenu d’un rendez-vous dans la ville de Tong’an et lui a alors remis le bébé contre la somme de 3200 euros.

Avec ce petit pécule il s’est ainsi offert un iPhone 6 et une moto.

Alertées par les internautes qui avaient vu passer cette étrange annonce, les autorités ont retrouvé la petite fille chez la sœur de l’acheteur, qui souhaitait la lui offrir en cadeau.

3 ans de prison ferme

La mère qui n’était pas au courant de la transaction au début a été condamnée à deux ans et demi de prison avec sursis pour abandon d’enfant.
Comme si cela ne suffisait pas, quand elle a appris ce qu’avait fait le père elle s’est exprimée ainsi dans les média :

J’ai moi-même été adoptée, et plusieurs personnes de mon village ont toujours envoyé leurs enfants dans d’autres familles le temps de leur éducation. Je ne savais vraiment pas que cela était illégal.

Le père quant à lui a été condamné à trois ans de prison ferme.

La police cherche désormais une famille d’accueil pour le bébé, mais il n’est pas impossible que le nourrisson soit laissé à la garde de ses « acheteurs ».

Selon le Telegraph, 200 000 enfants seraient kidnappés chaque année en Chine et vendus sur le web.

Nous vivons une époque formidable …

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+