Vampire Dark Ages, Âge des Ténèbres : un classique du jeu de rôle

Dans une sombre époque, hypra darkness, où le voile de l’obscurantisme aveugle les populations et les maintient dans la crainte, où les rues sont désertées le soir, une ombre rôde, assoiffée de sang, traquant incessamment sa future proie. Ce monstre de la nuit : c’est VOUS !

Vampire Dark Ages, Âge des Ténèbres : un classique du jeu de rôle

Les rôlistes connaissent très bien les éditions White Wolf. Et pour cause, l’éditeur a dans sa collection du Monde des Ténèbres le très réputé Vampire Mascarade, un jeu de rôle dans lequel le joueur incarne un vampire dans notre époque contemporaine. Le Monde des Ténèbres, c’est un peu ce qui a inspiré les auteurs de bit-lit comme La communauté du Sud (True Blood) ou encore … Twilight (._.). On y mêle dans un même univers Vampires, Loups Garou, Métamorphes, Mages et même les Fées (si si ^^). D’ailleurs le Monde des Ténèbres, c’est aussi des JDR sur tous ces peuples là (un article sera bientôt consacré aux fées : les Changelins), mais revenons à nos moutons.

Se balader dans l’Histoire

C’est en mon sens le principal intérêt de Vampire Dark Ages. Un gros travail de fond a été apporté dans ses différents livres. Aussi, les Liber Constantinopolis, Jerusalem et autre Transylvania vont permettront d’avoir une idée très précise du déroulement chronologique de l’Histoire MAIS du point de vue des vampires. Si une attaque des croisées anéantissent une Cité, croyez bien que les intérêts des Caïnites ne sont pas très loin. Un changement de roi au pouvoir ?

Vous pouvez être sur que derrière, c’est une bataille féroce entre vampires qui se jouent. Si vous pensez que jouer à Vampires se résument à séduire une nénette sans intérêt et à vous dorer la peau sous le soleil, vous vous fourvoyez. Non. Vampires Dark Ages c’est entrer dans de sombres complots, de sanguinaires batailles et des quêtes épiques.

Vampire Dark Ages, Âge des Ténèbres : un classique du jeu de rôle

Créer son personnage

Vous pouvez incarner plusieurs types de vampires. Aucun vampire ne se ressemble mais il existe des clans qui donnent les caractéristiques globales du personnage. Me concernant, pour mon premier personnage, je voulais faire une sorte de grosse bourrine guerrière à l’esprit noble. J’ai choisi le clan Brujah qui rassemble des vampires connus pour leur don du combat (guerrier ou fin stratège). Certains ont préféré opter pour des personnages basés sur la discrétion et l’espionnage comme les Assamites ou les Nosfératus, d’autres pour des personnages très intelligents et érudits comme les Lasombras ou Capadocciens. Chaque clan a ses alliés et ses ennemis, ses qualités et ses points faibles.  Aussi, votre appartenance à un clan va en partie conditionner vos amitiés et inimitiés vis à vis des autres clans. De même, vous devrez sans doute participer aux intrigues de votre communauté. A vous de voir ce qui correspond le mieux à votre concept.

Vampire Dark Ages, Âge des Ténèbres : un classique du jeu de rôle

Votre fiche personnage se définit globalement avec des points en attribut (force, intelligence, charisme …), des points en compétences (intimidation, archerie, équitation, droit, politique, le choix est très vaste). Puis viennent des points en historique qui correspond à son background (l’ancienneté de votre vampire, sa richesse, ses alliés etc …). Vous pouvez également choisir des atouts et handicaps qui vous permettront non seulement de gagner (ou perdre) des points bonus à répartir ensuite dans votre fiche mais aussi de donner de la couleur à votre personnage. Il n’y a aucun intérêt à rendre un personnage lisse et optimisé si vous sentez que votre MJ prendra plaisir à jouer les vices et qualités de votre vampire, ainsi que son histoire.

VampireDarkAges03

Quelques aspects techniques

Vampire Dark Âge utilise le système de dés 10 classique de White Wolf.  Pour réaliser une action vous faites la somme des points octroyés dans votre attribut et votre compétence. Le résultat correspond au nombre de dés que vous pouvez lancer pour réussir.

Exemple : Ma Vampire, Brumilda, veut intimider un homme pour qu’il soit plus docile en cassant un mur avec la seule force de ses points. Le MJ considère que le personnage en face étant un simple humain. La difficulté de l’action sera donc à 6. Je vais devoir combiner les points que j’ai en Force (4) et ceux que j’ai en Intimidation (3).  Je jette 7 dés. Seront comptés comme nombre de succès tous les dés qui afficheront un score supérieur à 6. J’ai fait 2 succès. Il s’agit d’un succès normal. J’ai réussi mon action. 

Ma vampire, Brumilda, souhaite intimider le même villageois mais simplement grâce à sa présence naturellement imposante de vampire hyper puissant de la mort qui tue dark sasuke. Je combine alors mes points en charisme (1) et mes points en intimidation (3). Je jette 4 dés. Comme je sais que Brumilda n’est pas particulièrement charismatique, je vais préférer opter pour le cassage de mur comme une grosse bourrine.

Les combinaisons sont multiples et s’adaptent au gré des situations.

Vampire Dark Ages, Âge des Ténèbres : un classique du jeu de rôle

Dans ce système, les 10 obtenus sur les dés sont des réussites permettant de relancer les dés selon certaines conditions. Les 1 sont quant à eux des échecs critiques, qui annulent les succès obtenus. En cela, le système peut poser problème. Admettons, je suis un vampire hypraaaaa balèze. J’ai 6 en force et 7 en mêlée (ouais ouais je suis comme ça moi).  Je vais donc jeter 13 dés pour réussir mon action de combat. Sur les 13 dés j’ai 4 réussites, mais j’ai aussi 4 échecs critiques. Je rate mon action. Mon pote vampire, tout pourrave en terme d’action a seulement trois dés. Il fait une réussite mais ne fait pas de 1. Il réussit son action. En conclusion, si on suit la logique du système, plus on est fort plus on a de chance de rater ses actions. Ce n’est pas très logique tout ça hein ? Bon heureusement pour nous, il y a toujours moyen de moduler un peu le système (au bon vouloir des MJ).

D’ailleurs Dark Âge rajoute une dimension bien plus roleplay dans les batailles en ajoutant des actions de combat inexistantes dans Mascarade. Vos stratégies et vos roublardises vous permettront de créer des situations inattendues.

photo 1

L’appel aux Croisades

Comme je l’ai dit plus haut, un gros travail sur l’Histoire de l’Europe et l’Orient a été réalisé. Votre vampire, après avoir roulé sa bosse et sucé des vierges effarouchées, se retrouve donc à la fin du 12ème siècle. Vous savez, la grande époque des Croisades ! Ahhhh cette belle guéguerre entre Chrétiens et Musulmans pour montrer kicéleplufor (comme quoi y a des choses qui ne changeront jamais). Une époque sombre, obscurantiste, où la population rentre tôt chez elle, éclairée à la lumière des bougies. Ça pue, c’est crasseux, les villageois ont des dents en moins et sont pour la plupart analphabètes avec une peur bleue de la nuit et des bestioles qui rodent après le JT de TF1.

Pour vous, cette époque est un défi. A l’inverse de note époque contemporaine où la population vit aussi la nuit, là, vous allez galérer un peu plus pour vous trouver de quoi vous nourrir. Autre chose importante : vous baignez dans le mysticisme. Votre vampire, tout comme n’importe quelle personne à cette époque, croit en quelque chose. Il peut très bien être musulman, chrétien ou croire tout simplement en Dieu. Ce n’est pas parce-que vous êtes un vampire que la religion vous passe au-dessus.

Bien au contraire ! Vous vous y intéressez et tâchez de comprendre l’origine de votre damnation. Votre vampire pourra traverser des campagnes entières de croisades sur plusieurs centaines d’années, déambuler dans les rues majestueuses de Constantinople, vivre des contes ensorcelés dans les High Lands d’Ecosse ou même enquêter sur la disparition d’un grand Seigneur vampire dans les terres transylvaniennes.

Le roleplay est un aspect essentiel de Dark Ages puisqu’il vous force à vous immerger dans une époque lointaine où les codes de langage et de comportement étaient sensiblement différents.

Évitez donc les « wesh bien la meuf t’es prête pour un kiff sur PIMP ?! », optez plutôt pour « Gente damoiselle, me feriez-vous l’honneur de m’accorder cette danse ? ».

Vampire Dark Ages, Âge des Ténèbres : un classique du jeu de rôle

Ressources : Fiche du personnage joueur Vampire Dark Age : Ages_des_Ténèbres_Vampire

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Afficher les 5 commentaires

  • 1
    Bart Il y a 3 ans

    1 en manipulation, on sent la grande oratrice !

    Sinon pour le problème des succès pour les grosses dice pool, on a décidé que si tu avais 5+ dans l’attribut ou 4+ dans la compétence, les 10 valaient 2 succès. Sinon tu as trop souvent tes grands méchants qui meurent sur un accident. Balot quand t’as survécu 2000 ans.

    • 2
      Amity Il y a 3 ans

      C’est vrai que pour mon premier perso j’ai pas voulu faire quelque chose de très très compliqué à jouer en RP. J’ai une petite tendance à créer des gros bourrins *grobill inside* C’est toujours plus facile d’expliquer la scène de combat que tenter de séduire un Seigneur Vampire qui n’en a rien à foutre d’un péon génération 7 xD
      Mais à force de jouer, je commence à trouver l’intérêt dans d’autres types de personnages. La qualité du MJ aussi à prendre en compte toutes les caractéristiques du personnage est importante.
      Pour ce système là, je note, ça m’aidera pour résoudre certains de mes prochains combats ^^

  • 3
    Eldred Il y a 3 ans

    Et on peut avoir des goules ! A soi !

    Des chats goules ! Des mites goules ! Des têtards goules !

    Quel jeu.

  • 4
    Bart Il y a 3 ans

    Génération 7 on est loin du péon !

  • 5
    Amity Il y a 3 ans

    Y a quatre univers qui séparent un génération 7 (artificiel selon moi, c’est à dire grâce aux points mis dans l’historique) et un prince niveau 5 … :/

Publisher Google+
The Flash revient dans une nouvelle série explosive

Fermer