Mercredi 18 Octobre 2017

Valve peut-il détrôner Sony et Microsoft ?

25/02/14
Yann Fageol

Un marché qui se porte mal

Il y a quelques temps, nous parlions de la chute des ventes de jeux vidéo physique au profit de l’offre dématérialisée qui est clairement en train de devenir le mode de consommation favoris de joueurs. Certes le marché de l’occasion disparaît plus ou moins avec lui mais pas les bonnes affaires. jeu-video-dematerialise Si le contenu tend à se dématérialiser, on peut alors se poser la question de l’évolution du support. Non pas que ce dernier puisse être dématérialisé lui aussi mais on peut se demander quelle place il occupera dans les années à venir.

Côté Hardware : les Steam Machines

Ce n’est pas vraiment ce qui nous intéresse ici mais il faut bien en parler un peu alors go.En ce début d’année 2014, l’industrie du jeux vidéo a salué l’arrivée imminente des Steam Machines sur le marché grand public et dans un même temps on a pu constater que les Benchmarks moyens de ces consoles reléguaient les PS4 et autre X-boîte One  au niveau d’un jouet V-tech, à quelque chose près.Le concept des Steam Machines est relativement simple, Valve a une plateforme de jeu : Steam , et n’importe quel fabriquant de matériel peut se lancer dans la production d’une console si le cœur lui en dit avec pour seul impératif de faire tourner la plateforme.En clair ça veut dire qu’on trouvera de tout : des machines pourraves au prix d’une baguette de pain ou des bêtes de courses à des prix exorbitants. Pour la première fournée,on est entre 500€ et 6000€ mais encore une fois c’est pas ça qui nous intéresse alors…Valve peut-il détrôner Sony et Microsoft ?Valve peut-il détrôner Sony et Microsoft ?Valve peut-il détrôner Sony et Microsoft ?Valve peut-il détrôner Sony et Microsoft ?Valve peut-il détrôner Sony et Microsoft ?Valve peut-il détrôner Sony et Microsoft ?Valve peut-il détrôner Sony et Microsoft ?Valve peut-il détrôner Sony et Microsoft ?L’avantage de ce système ouvert est qu’il est fort probable que de nouvelles consoles soient proposées régulièrement, l’inconvénient c’est que comme je le disait plus haut, on a pas fini de voir sortir des daubes au rabais qui à l’extrême pourraient, sur une certaine tranche de marché, nuire à la réputation de la plateforme. Bientôt une SteamBox Packard Bell quoi…Bref tout ça pour dire que ces soit disant machines de guerre n’ont au final qu’un intérêt très très limité voir nul, autant se monter un vrai PC sur lequel on pourra remplacer les pièces et qu’on pourra donc faire évoluer, car toutes les Steam Machines ne le permettent pas ! Plutôt que de payer un boîtier hors de prix simplement parce qu’il fera plus joli à côté de la télé (parce que là par contre y’a rien à dire, certains ont vraiment de la gueule).Après, ce sera donc aux constructeurs de nous prouver que ces machines valent le coup…

Et donc Côté Software

Partant donc du principe que la gueguerre matérielle n’est dans le fond pas si importante (oui il y’a le kinect et autres mais franchement), il apparaît évident que la vraie bataille se livre côté logiciel.Même si vous aurez probablement compris que je suis un peu pro Steam, vous ne pourrez pas m’enlever que c’est à ce jour la plateforme la plus complète et à mon sens, la mieux pensée. Outre la gestion des achievements avec une valeur dynamique, le Workshop  et les guides accessibles in-Game qui devraient servir de modèle à la concurrence, la vrai claque arrive avec le SteamOs, le nouveau système d’exploitation qui sera présent sur les machines pré-citées.Steam_OSEn effet, pour que ces PConsoles soient utilisables, il fallait bien un OS dessus et comme y coller un Windows ne faisait pas rêver les foules, Valve a travaillé en collaboration avec les équipes de développeurs de Debian pour mettre au point un OS complet dédié à faire fonctionner Steam, le SteamOs. Au passage, pour remercier la fondation Debian qui a non seulement créé le célèbre OS que l’on connait mais a également participé au développement du SteamOs Valve offre l’intégralité de ses jeux – les jeux Valve bien sûr – à tous les développeurs de la communauté Debian.Voici donc le SteamOs qui arrive avec tous les avantages de s’appuyer sur un OS open-source, une grande communauté, une compatibilité maximale, un coût nul… Pour nous, cela signifie également que n’importe qui peut se faire sa propre Steam Machine ou simplement installer SteamOs en Dualboot sur le PC de la maison. Plutôt pratique non ? Mais bien entendu ce n’est pas tout, Valve a récemment annoncé la mise en place d’une fonctionnalité qui va faire du bruit dans les chaumières, avec le SteamOs, il sera possible de Streamer les jeux ! Même si on a pas encore toutes les infos à ce sujet, ça reste une perspective très alléchante. Nous voila donc potentiellement chacun avec notre propre serveur de jeux :D

Et enfin, le Store

Si le logiciel jouera un rôle très important dans les prochaines années, on ne peut pas dire non plus qu’il sera l’unique facteur. En effet, on a beau avoir un OS de fou, si on ne vend pas de jeux, ça sert pas à grand chose. Mais ici aussi, et toujours selon moi, Valve a une longueur d’avance.Non pas que le Store soit mieux fait ou plus fourni, même si le nombre de titres disponibles est assez impressionnant, mais au niveau des tarifs il est difficile de trouver mieux. Des offres presque tous les jours, des périodes de Soldes avec des rabais hallucinants et désormais le système de coupons et surtout les Bundle Stores (comme Humble Bundle avec en ce moment 6 Jeux, 8 Bandes Originales et 1 Art book pour moins de 5$). Tout ça permet d’amasser très rapidement un nombre hallucinant de jeux en tout genres, surtout si vous n’êtes pas pressé de faire les dernières sorties ou les titres hyper-commerciaux.Mis à part ces derniers qui restent à un prix élevé relativement longtemps, les autres sont généralement soldés très rapidement. Alors d’accord, on ne trouve pas encore de VOD sur le store mais ça ne devrait pas tarder…

Au Final

Tout ça c’est bien beau mais c’est sans compter sur la réaction des concurrents car si en ce début 2014 Valve vient clairement de les poser sur la table, il faut bien entendu s’attendre à une réaction de Sony et Microsoft. La seule question est quand ? Car comme vous l’avez compris, Valve a joué très finement en attendant la sortie des deux nouvelles consoles avant de détailler ses annonces rendant la réaction plus compliquée.C’était mon premier article ici et je suis certain que je me suis fait plein de copains mais il fallait que je prenne la température de l’audience.Je repasserai de temps en temps vous parler de Steam et de certaines petites pépites qu’on y trouve. En attendant, je vous invite à découvrir les contrôleurs du futur, ou pas …Bon Jeux à Tous !

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+