Samedi 24 Juin 2017

TRAPPIST-1 : ce système planétaire pourrait abriter la vie

Le système trappist-1 a été découvert en 2016 par une équipe internationale dirigée par Michaël Gillon, astronome à l’Université de Liège avec le télescope liégeois TRAPPIST-Sud.

Mais c’est le télescope spatial Spitzer de la NASA qui a permis très récemment de qualifier ce système comme étant « le plus grand trésor de planètes de taille terrestre jamais détectées autour d’une seule étoile » comme le déclare Michaël Gillon.

Le projet SPECULOOS

Le projet SPECULOSS (Search for habitable Planets EClipsing ULtra-cOOStars) a pour but de chercher des planètes telluriques. Une stratégie motivée par la création de futurs observatoires très poussés, comme le télescope géant européen ou le télescope spatial James Webb.

Les astronomes pourront étudier en détail les futures exo-planètes découvertes par ce projet.

TRAPPIST-1 : ce système planétaire pourrait abriter la vie
Télescope géant Européen au chili en construction

Non pas trois mais bien sept planètes

C’est bien 7 planètes qui ont été découvertes, qui sont toutes d’une taille similaire à la Terre.

3 planètes en particulier intéressent le plus les chercheurs, car elles orbitent dans la zone d’habitabilité de leur étoile. Elles sont donc susceptibles d’abriter la vie !

TRAPPIST-1 : ce système planétaire pourrait abriter la vie

La zone d’habitabilité correspond à la zone dans laquelle une planète rocheuse doit se trouver pour être susceptible d’abriter une grande quantité d’eau liquide à sa surface.

À titre de comparaison, reprend Michaël Gillon, notre système solaire abrite deux planètes de taille terrestre, dont une seule, la Terre, dans sa zone habitable.
Avec ses sept planètes de taille terrestre, dont trois dans sa zone habitable, TRAPPIST-1 apparaît comme un système planétaire d’une richesse incroyable. Son étude sera passionnante !

Ces sept planètes sont en orbite autour d’une étoile naine rouge ultra froide, ce type d’étoiles étant le plus courant dans l’Univers (notre Soleil est une naine jaune).

Bien que ces planètes soient proches de leur étoile, celle-ci étant bien plus petite et plus froide que le Soleil, elles sont toutes susceptibles d’avoir de l’eau liquide sur au moins une partie de leur surface.

Alors que les autres planètes du système ne peuvent avoir de l’eau liquide que sur une petite partie de leur surface, ces trois planètes e, f et g pourraient abriter des océans semblables à ceux de la Terre

TRAPPIST-1 : ce système planétaire pourrait abriter la vie

Le site de la NASA Spitzer nous propose une animation des différentes planètes découvertes.

Ces planètes ont une rotation similaire à celle de leur étoile, ce qui implique qu’une de leur faces est constamment dans le noir.

Photo de TRAPPIST-1

La photo ci-dessous ressemble à quelques gros pixels, mais c’est en fait une photo basse résolution de l’étoile TRAPPIST-1.

Il faut dire qu’elle se trouve tout de même à 39 années lumières de la Terre.

TRAPPIST-1 : ce système planétaire pourrait abriter la vie

À l’occasion de cette découverte, la NASA a même créé un poster, un peu plus esthétique vous en conviendrez :

TRAPPIST-1 : ce système planétaire pourrait abriter la vie

La prochaine étape pour les chercheurs est de déterminer la composition de chaque atmosphère, ce qui mènera peut-être à la découverte d’une planète jumelle de la Terre abritant la vie …

DOSSIERS

systeme trappiste 1

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+