Dimanche 25 Juin 2017

Touch : une série qui a de l’avenir

Voici une série que j’attendais depuis un moment : Touch, la nouvelle création de Tim Kring, le scénariste de Heroes. Le rôle principal est tenu par Kiefer Sutherland. Alors, non, Jack Bauer ne reprend pas du service. Pourtant, les journées sont plus que mouvementées pour son nouveau personnage.

Touch : une série qui a de l’avenir

Un père et son fils

Un père tente de comprendre et aider son fils, autiste et capable de voir les liens qui relient les gens et les évènements.

Martin Bohm (Kiefer Sutherland) est veuf et père de Jake (David Mazouz) qui n’a pas prononcé un mot depuis sa naissance. Le jeune garçon de 11 ans est autiste. Il perçoit le monde différemment : il voit toutes les connections qui existent entre les êtres humains, tel un réseau. Et, ces liens apparaissent à ses yeux comme des constructions géométriques complexes et des suites de chiffres. Tout est lié et du moindre événement en découle un autre. Jake est, en quelque sorte, le gardien de la destinée. Son père découvre qu’il essaye de communiquer avec lui via des chiffres bien précis. En suivant ces chiffres, Martin va venir en aide à de nombreuses personnes. Mais, Clea (Gugu Mbatha-Raw), employée d’un centre spécialisé pour les enfants autistes, se voit dans l’obligation de retirer Jake à son père, ce dernier ayant beaucoup de mal à s’en sortir financièrement. Elle assiste, alors, à plusieurs « miracles », déclenchés par le jeune garçon, et décide de les soutenir du mieux qu’elle peut.

Ok, ça a l’air un peu compliqué mais, ce n’est pas évident de résumer une histoire comme celle-là. Pour (tenter de) faire simple, disons que chaque épisode nous permet de découvrir les connections entre plusieurs personnes, vivant à différents endroits de la planète, et qui vont changer, de quelque façon que ce soit, la vie des autres. Tout ça, sous la surveillance de Jake, qui va envoyer son père influer sur ces événements, le plus souvent de façon involontaire ! C’est assez clair ?

Ma plus grande crainte était que le scénario soit peu crédible. Autant de « coïncidences », c’est un peu too much… Mais, pas du tout, car tout est logique et cohérent : c’est mathématique !
On se laisse volontiers prendre au jeu. Tous ces destins croisés dessinent, au final, une immense toile. Chaque épisode nous présente des nouveaux personnages (environ six) qui réapparaitront par la suite …ou pas : un vrai puzzle géant !

touch-serie

Parlons un peu du casting, car c’est un des points forts de Touch : l’acteur interprétant Jake, David Mazouz, est bluffant ! Il ne parle pas, mais il a une présence incroyable et un regard vraiment touchant (ui, je sais, pour une série qui s’appelle Touch, ‘fallait oser !).

De son côté, Kiefer Sutherland se renouvelle un peu en père traumatisé par le décès de sa femme (morte lors des attentats du 11 septembre 2001) tentant de créer un lien avec son fils. Toutefois, il passe quand même le plus clair de son temps à courir, éviter des balles, sauver des gens… mais, il faut avouer que ça lui va tellement bien !!!
Si, une fois passé le générique, vous arrivez à décrocher : bravo !

Moi, je suis à fond dedans : les 5 premiers épisodes sont vraiment prenants ! Et vous, déjà accro ?

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+